DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-07-08 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 23 page(s)

Philippart De Foy Marie , Delvaux Véronique , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Rabeh Rima, Harmegnies Bernard , "Bilinguismes et compliance phonique" in JEP-TALN-RECITAL 2016, Paris, France, 2016

  • Codes CREF : Métrologie (DI2160), Phonétique (DI5312), Phonologie (DI5311)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Certains types de bilinguisme pourraient avoir un impact positif sur l’apprentissage phonique et faciliter l’acquisition d’une L3. Certains bilingues pourraient donc présenter une meilleure compliance phonique (aptitude à produire des sons de parole non familiers) que les monolingues. Les données de quatre sujets bilingues ont été recueillies lors d’une tâche de reproduction de voyelles synthétiques précédée d’une phase de production de voyelles en langue maternelle (paradigme développé par Huet et al., 2012). Trois indices ont été calculés et comparés à ceux obtenus par des monolingues francophones lors d’une étude précédente (Delvaux et al., 2014). Les résultats n’ont pas révélé de différence significative entre monolingues et bilingues. Toutefois, le classement des bilingues variait d’un indice à l’autre, suggérant des profils plus diversifiés que chez les monolingues. En conclusion, ces résultats confirment la complexité de la compliance phonique, en particulier chez des locuteurs bilingues, et soulignent l’intérêt d’une approche multi-componentielle ainsi que le besoin d’ajustements ultérieurs de la réflexion théorique sous-jacente.


Mots-clés :
  • (Français) Compliance phonique
  • (Français) Capacités individuelles
  • (Français) Talent phonétique
  • (Français) Bilinguisme