DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-03-14 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 20 page(s)

Signe Goumwe Stella , Gonon Maurice , Erauw Jean-Pierre, Dupont Vedi, Boilet Laurent, "Etude par Méthode Rietveld de l’influence des conditions de frittage SPS sur la pureté et la microstructure des massifs de Ti2AlN" in Journées Annuelles du Groupe Français de la Céramique (GFC 2019), Montpellier, France, 2019

  • Codes CREF : Sciences de l'ingénieur (DI2000)
  • Unités de recherche UMONS : Science des Matériaux (F502)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)
  • Centres UMONS : Ingénierie des matériaux (CRIM)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Ti2AlN appartient à une classe importante de carbures et nitrures ternaires dite « Phases MAX » de formule générale Mn+1AXn (où n peut prendre la valeur 1, 2 ou 3 ; M est un métal de transition et A un élément des colonnes 13 et 14 et X peut être du carbone C ou de l’azote N). L’originalité de ces matériaux provient du fait qu’ils combinent à la fois des propriétés céramiques et métalliques que leur confèrent leur structure nano lamellaire et la combinaison de liaisons covalentes fortes (MX) et des liaisons faibles (MA) en leur sein. Dans le présent travail, il est question d’étudier l’influence des conditions de frittage sur la pureté et les caractéristiques microstructurales des massifs de Ti2AlN obtenu par procédé Spark Plasma Sintering (SPS). Les échantillons de Ti2AlN ont été synthétisés au départ de mélange de poudres de TiN : Al : Ti = 1 :1 :1 et les paramètres de synthèse tels que la température de frittage, la durée du palier, la vitesse de chauffe et la charge appliquée lors du frittage ont été considérés. Les outils d’analyse Rietveld appliquée aux diffractogrammes de DRX nous ont permis d’établir l’incidence de ces paramètres sur la composition des phases (nature et proportion), la croissance et l’orientation des cristallites au sein des échantillons de synthèse.

(Français) Ti2AlN appartient à une classe importante de carbures et nitrures ternaires dite « Phases MAX » de formule générale Mn+1AXn (où n peut prendre la valeur 1, 2 ou 3 ; M est un métal de transition et A un élément des colonnes 13 et 14 et X peut être du carbone C ou de l’azote N). L’originalité de ces matériaux provient du fait qu’ils combinent à la fois des propriétés céramiques et métalliques que leur confèrent leur structure nano lamellaire et la combinaison de liaisons covalentes fortes (MX) et des liaisons faibles (MA) en leur sein. Dans le présent travail, il est question d’étudier l’influence des conditions de frittage sur la pureté et les caractéristiques microstructurales des massifs de Ti2AlN obtenu par procédé Spark Plasma Sintering (SPS). Les échantillons de Ti2AlN ont été synthétisés au départ de mélange de poudres de TiN : Al : Ti = 1 :1 :1 et les paramètres de synthèse tels que la température de frittage, la durée du palier, la vitesse de chauffe et la charge appliquée lors du frittage ont été considérés. Les outils d’analyse Rietveld appliquée aux diffractogrammes de DRX nous ont permis d’établir l’incidence de ces paramètres sur la composition des phases (nature et proportion), la croissance et l’orientation des cristallites au sein des échantillons de synthèse.

(Français) Ti2AlN appartient à une classe importante de carbures et nitrures ternaires dite « Phases MAX » de formule générale Mn+1AXn (où n peut prendre la valeur 1, 2 ou 3 ; M est un métal de transition et A un élément des colonnes 13 et 14 et X peut être du carbone C ou de l’azote N). L’originalité de ces matériaux provient du fait qu’ils combinent à la fois des propriétés céramiques et métalliques que leur confèrent leur structure nano lamellaire et la combinaison de liaisons covalentes fortes (MX) et des liaisons faibles (MA) en leur sein. Dans le présent travail, il est question d’étudier l’influence des conditions de frittage sur la pureté et les caractéristiques microstructurales des massifs de Ti2AlN obtenu par procédé Spark Plasma Sintering (SPS). Les échantillons de Ti2AlN ont été synthétisés au départ de mélange de poudres de TiN : Al : Ti = 1 :1 :1 et les paramètres de synthèse tels que la température de frittage, la durée du palier, la vitesse de chauffe et la charge appliquée lors du frittage ont été considérés. Les outils d’analyse Rietveld appliquée aux diffractogrammes de DRX nous ont permis d’établir l’incidence de ces paramètres sur la composition des phases (nature et proportion), la croissance et l’orientation des cristallites au sein des échantillons de synthèse.