DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-02-07 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 1 page(s)

Vitry Véronique , Delaunois Fabienne , "Revêtements de nickel chimique: propriétés mécaniques et tribologiques des dépôts au bore et au phosphore." in Journée Technique île de France et assemblée générale A3TS, Paris, France, 2014

  • Codes CREF : Résistance et comportement des matériaux (DI2110), Traitement thermique des métaux (DI2317), Electrochimie hautes et basses températures (DI1326)
  • Unités de recherche UMONS : Métallurgie (F601)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)
  • Centres UMONS : Ingénierie des matériaux (CRIM)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Les dépôts de nickel chimique, obtenus par réduction de sels de nickel en phase aqueuse par divers réactifs connaissent de nombreuses applications. Pour les applications mécaniques et de résistance à la corrosion, deux types de dépôts sont concurrents : les dépôts de nickel-phosphore, connus depuis plus longtemps et généralement mieux maîtrisés d’un point de vue industriel, et les dépôts de nickel-bore, encore peu industrialisés mais dont les dernières générations actuellement étudiées en laboratoire présentent d’excellentes propriétés. La comparaison des dépôts industriels de nickel-phosphore et de la dernière génération de dépôts de nickel-bore fait l’objet de cette étude. Pour ce faire, des dépôts industriels à bas, moyen et haut phosphore et des dépôts de nickel-bore stabilisés au plomb et au thallium ont été comparés d’un point de vue mécanique et tribologique, notamment par la mesure de la dureté et de la résistance à l’abrasion. Les dépôts présentant le meilleur comportement ont été identifiés pour chaque type d’essai et le dépôt de nickel-bore stabilisé au plomb s’est révélé comme le système présentant les meilleures performances globales.