DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2013-03-12 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Henoumont Céline , Place Sarah, Vander Elst Luce , Laurent Sophie , Muller Robert , "Etude par RMN STD de l’interaction entre des peptides ciblant l’intégrine αVβ3 et les cellules PANC-1" in 7ième Matinée des Chercheurs, Mons, Belgique, 2013

  • Codes CREF : Résonance magnétique nucléaire (biophysique) (DI131B)
  • Unités de recherche UMONS : Chimie générale, organique et biomédicale (M108)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé), Institut des Biosciences (Biosciences)
  • Centres UMONS : Centre Interdisciplinaire de Spectrométrie de Masse (CISMA), Centre de Recherche en Microscopie et Imagerie Médicale (CMMI)

Abstract(s) :

(Français) Le développement de l’imagerie moléculaire implique la recherche d’agents de contraste ayant une affinité élevée pour une molécule cible surexprimée dans des conditions pathologiques. L’évaluation de la constante d’association du contrastophore avec cette molécule cible est donc très importante, mais cette étape peut s’avérer difficile quand la molécule cible est une protéine membranaire. La technique de RMN STD (différence de transfert de saturation) apporte une réponse intéressante à cette problématique en permettant l’étude d’interactions directement sur la cellule exprimant la protéine membranaire. Comme preuve de concept, nous avons étudié l’interaction de différents peptides contenant la séquence RGD avec les cellules PANC-1 exprimant les intégrines aVß3.