DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-05-07 - Travail avec promoteur/Doctorat - Anglais - 241 page(s)

Mwamba Pierrot T., "Etude de la falsification de médicaments et mise au point de méthodes analytiques pour détecter les antibiotiques de qualité inférieure", Kalonji N.J.B. (p) , Duez Pierre , soutenue le 2021-05-07

  • Codes CREF : Essais, contrôle médicaments (DI3453), Chimie analytique (DI1314), Sciences pharmaceutiques (DI3400)
  • Unités de recherche UMONS : Chimie thérapeutique et Pharmacognosie (M136)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) Substandard and falsified (SF) medicines continuous to pose serious menace to Public Health worldwide. This present thesis aims to contribute to the fight against the proliferation of substandard and falsified medicines, by developing new high-performance, adequate and simple analytical tools. This work aims to : (i) identify the most antibiotics used in Lubumbashi (ii) search in the literature analytical methods used in the detection of SF antibiotics (iii) develop simple, adequate and efficient analysis methods and then validate them (iv) apply these developed and validated methods to the samples collected in Lubumbashi and (v) apply the pharmacotechnical and physical methods to the samples collected A cross-sectional descriptive study with retrospective data collection allowed the selection of six antibiotics (azithromycin, cefadroxyl, cefixime, chloramphenicol, erythromycin and tetracycline) most commonly used locally. High Performance Liquid Chromatography and UV-Vis spectrophotometry were analytical methods, which has been taken into account. A systematic review carried out in relation to these techniques, shown that method detection of SF antibiotics should be diversified and updated in order to face this health scourge. This motivated us to begin the development of analytical methods which was carried out in three phases: development, validation and application. The objective of the development phase was to find suitable analytical conditions to analyze the active ingredient studied. The validation methods was performed using the total error approach using the accuracy profile as a decision tool. The application consisted to use developed and validated methods to analyze the samples studied. The analytical methods developed for azithromycin, cefadroxil, erythromycin and tetracycline are valid. In contrast, for cefixime, no dosing interval has been valid. Application of developed and validated methods to the collected antibiotic samples (n = 112) showed that 21% of the samples were substandard. Thus, six new analytical methods were developed and five of them validated. Routine use of these methods will strengthen quality control in laboratories and guarantee the quality of the antibiotics that the congolese population consumes.

(Français) La circulation de médicaments falsifiés et de qualité inférieure (FQI) continue à connaitre une ascension inquiétante. Cette étude vise à contribuer à la lutte contre la consommation des antibiotiques FQI, en mettant au point de nouveaux outils analytiques performants, adéquats et simples. Ce travail poursuit les objectifs suivants : (i) identifier les antibiotiques utilisés à Lubumbashi (ii) rechercher dans la littérature de méthodes d’analyse utilisées dans la détection des antibiotiques FQI (iii) développer de méthodes d’analyse simples, adéquates et performantes pour ensuite les valider (iv) appliquer ces méthodes développées et validées aux échantillons prélévés à Lubumbashi et (v) appliquer les méthodes de pharmacotechnie et physiques aux échantillons prélevés ci-dessus. Une étude descriptive transversale avec récolte rétrospective des données a permis de sélectionner six antibiotiques (azithromycine, céfadroxil, céfixime, chloramphénicol, érythromycine et tétracycline) les plus utilisés localement. La chromatographie liquide à haute performance et la spectrophotométrie UV visible ont été les méthodes analytiques prises en compte. Une revue bibliographique systématique relative aux méthodes de détection des antibiotiques FQI a permis de constater que celles-ci doivent être diversifiées, actualisées et performées. Ceci nous a motivé d’entamer la mise au point de méthodes d’analyse qui s’est réalisée en trois phases : développement, validation et application. La phase de développement a eu pour objectif de trouver des conditions analytiques appropriées pour analyser les analytes étudiés. La validation de méthodes développées a été effectuée selon l’approche de l’erreur totale utilisant le profil d’exactitude comme outil décisionnel. L’application a consisté à se servir de méthodes dévéloppées et validées pour analyser les échantillons étudiés. Les méthodes d’analyse développées de l’azithromycine, céfadroxil, érythromycine et tétracycline sont valides. En revanche pour le céfixime, aucun intervalle de dosage n’a été valide. L’application de méthodes développées et validées aux échantillons d’antibiotiques prélevés (n=112) a montré que 21 % des échantillons ont été sous-standards. A l’issue de cette étude, six nouvelles méthodes d’analyse ont été développées et cinq d’entre-elles validées. L’utilisation en routine de ces méthodes permettra de renforcer les laboratoires de contrôle qualité et garantir la qualité des antibiotiques que la population congolaise consomme.