DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2020-11-27 - Vulgarisation/Autres media - Français - page(s)

Vermeylen Guillaume , "Les conséquences économiques de la crise du Covid-19 et ses répercussions sur les libertés socio-économiques de la population", Youtube : Conférence-Débat - https://www.youtube.com/watch?v=2esMzRyFLzY , La Louvière

  • Codes CREF : Economie (DI4300), Gestion des ressources humaines (DI4366), Macroéconomie et économie monétaire (DI4330), Production, contrats et organisations (DI4323), Economie européenne (DI4343), Economie internationale (DI4340)
  • Unités de recherche UMONS : Finances publiques et Fiscalité (W765)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
  • Centres UMONS : Economie Appliquée (CREA)

Abstract(s) :

(Français) Quatrième débat en ligne sur le thème : « Les conséquences économiques de la crise du Covid-19 et ses répercussions sur les libertés socio-économiques de la population. » https://www.youtube.com/watch?v=2esMzRyFLzY Intervenants : · Xavier Dupret : Economiste à la Fondation Jacquemotte · Guillaume Vermeylen : Chargé de cours en Macroéconomie et Economie Internationale à l'UMons L'impact économique de la crise du Covid se fera sentir par de multiples canaux. Pour contenir la propagation du virus, il y a eu d’abord l’imposition de fermer les commerces et magasins et ensuite la mise en place de mesures d’urgence qui ont fortement impactés les autres secteurs. A cela s’ajoute les entreprises non essentielles dans l’impossibilité de mettre en œuvre le télétravail à domicile et les règles de distanciation physique ! Si tous les secteurs sont en moyenne négativement affectés, la baisse des ventes ou l’arrêt des ventes, à défaut d’e-commerce, met en danger les entreprises et les indépendants en particulier des plus petites structures qui ne disposent pas d’une trésorerie suffisante pour faire face à une crise qui perdure. Allons-nous donc vers la limitation du pouvoir d’achat qui aura pour conséquence de limiter les libertés socio-économiques de la population ? Et si oui, quelles en seront les conséquences à long terme ?