DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-11-26 - Colloque/Présentation - poster - Français - page(s)

Rendon De La Cruz Aurélia , Basaglia-Pappas Sandrine, Vico Chloé, Abraham Eléonore, Simoes Loureiro Isabelle , Lefebvre Laurent , "Caractérisation du profil et erreurs de lecture dans la maladie d’Alzheimer et l’aphasie primaire progressive variant sémantique" in 6ème journée du Groupe de Contact en Psycholinguistique et Neurolinguistique (GCPN2021), Liège, Belgique, 2021

  • Codes CREF : Neuropsychologie (DI4218), Sciences cognitives (DI4290), Psychologie cognitive (DI4211)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie cognitive et Neuropsychologie (P325)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage), Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)

Abstract(s) :

(Français) Bien que la maladie d’Alzheimer (MA) et l’aphasie primaire progressive variant sémantique (APPvS) soient deux pathologies neurodégénératives distinctes, elles partagent une perte progressive des connaissances sémantiques et des erreurs de régularisation en lecture de mots à voix haute. Néanmoins, ces deux populations n’ayant pas été comparées en lecture, notre étude vise la comparaison de patients MA et APPvS sur une tâche de lecture de mots à voix haute. 31 participants (âge = 79.8 +/- 6.4) répartis selon le diagnostic et le score au MMSE : 14 contrôles (29.1 +/- 0,9), 6 MA légers (MAL) (23.2 +/- 2.2), 5 MA modérés (MAM) (17.8 +/- 1.3) et 6 APPvS (24 +/- 4,1) ont réalisé une tâche de lecture de mots à voix haute. Celle-ci se compose de quatre groupes de 32 mots (N=128) (réguliers fréquents, réguliers peu fréquents, irréguliers fréquents, irréguliers peu fréquents), appariés sur la fréquence livres (23,2 +/- 25,4), le nombre de syllabes (1,78 +/- 0,6), le nombre de voisins orthographiques (1,94 +/- 3,1), l’âge d’acquisition (8,52 +/- 2,38), la concrétude (5,29 +/-1,39) et la valeur d’imagerie (5,89 +/- 0,8). Les résultats montrent une préservation de la lecture au stade débutant de la MA et une altération des mots irréguliers au stade modéré, marquée majoritairement par des erreurs de régularisation (67%) et visuelles (28%). Dans l’APPvS, les erreurs sont plus nombreuses que dans la MA et se manifestent sur les mots irréguliers et réguliers peu fréquents. Celles-ci sont principalement des erreurs de régularisation (91%) et phonémiques (7%).