DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-11-26 - Colloque/Abstract - Français - 1 page(s)

Goeseels Eva , Delvaux Véronique , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Harmegnies Bernard , "Etude de la convergence phonétique : comparaison enfants - adultes" in 6ème journée du Groupe de Contact en Psycholinguistique et Neurolinguistique (GCPN2021), Liège, Belgique, 2021

  • Codes CREF : Phonétique (DI5312), Traitement du langage (DI4299)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) La convergence phonétique est définie comme la tendance au rapprochement de caractéristiques vocales de locuteurs interagissant entre eux ou avec des dispositifs technologiques vocaux. Cependant, ce phénomène n’a été que peu étudié chez les enfants et se heurte à deux hypothèses concurrentes : (i) les enfants convergeraient davantage que les adultes car ils sont en cours d’acquisition du langage et seraient donc plus flexibles en conversation (hypothèse « capacités imitatives ») ; (ii) les enfants convergeraient moins que les adultes, car ils ont encore beaucoup de variabilité non maîtrisée dans leur parole (hypothèse « immaturité »). Cette étude exploratoire traite donc de la convergence phonétique, en comparant des dyades enfants et des dyades adultes. L’effet de deux variables psycholinguistiques (âge d’acquisition et fréquence lexicale) a également été investigué. 36 sujets (20 adultes et 16 enfants de 10-11 ans), ont produit les 75 phrases du corpus dans 5 conditions expérimentales successives : (i) lecture ; (ii) répétition d’une voix cible ; (iii) répétition avec pour instruction explicite d’imiter la cible ; (iv) répétition avec pour instruction explicite d’inhiber l’imitation de la cible ; (v) jeu interactif. La fréquence fondamentale (f0) et le débit de parole moyens des énoncés ainsi que les fréquences formantiques des voyelles ont été mesurés. Les résultats indiquent que les deux groupes montrent de la convergence phonétique lors des tâches individuelles (i-iv) dans la mesure où ils se rapprochent de la cible, mais pour des mesures acoustiques différentes : le débit pour les enfants, la f0 pour les adultes. Lors du jeu, la convergence phonétique a pu être mise en évidence dans les deux groupes, avec cependant une grande variabilité inter-individuelle notamment en matière de dynamique temporelle.


Mots-clés :
  • (Français) convergence phonétique
  • (Français) production
  • (Français) enfants
  • (Français) phonétique
  • (Français) adaptation communicative