DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2020-03-12 - Divers/Autre - Anglais - page(s)

Costa Béatrice , "Expérimenter l’écoute active dans l’interaction interprétée"

  • Codes CREF : Histoire des lettres (DI5142), Traduction (DI5326), Didactique (DI4616)
  • Unités de recherche UMONS : Communication écrite (T203)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)

Abstract(s) :

(Anglais) Lors de l’interprétation d’une interaction, l’interprète de liaison doit prendre en compte non seulement les éléments linguistiques mais aussi les aspects non verbaux d’une interaction (prosodie, volume, sonorité, qualité de la voix, erreurs de parole, regards échangés, mimiques, expressions, gestuelle etc.). Il va sans dire que cette gestion de la multimodalité n’est pas sans difficulté et qu’elle exige notamment de la part de l’interprète des compétences et des comportements spécifiques en matière d’écoute. Basé sur des techniques de formation d’acteur, le séminaire proposé par Susanne Schneider, actrice et formatrice en communication d’entreprise, est conçu pour donner l’occasion aux enseignants de l’option « liaison » de la FTI-EII de réfléchir à l’écoute en tant que compétence relationnelle et d’en expérimenter les implications. L’objectif affirmé de la formation est donc de proposer, au-delà d’un enseignement de recettes, un cadre concret pour développer des comportements de veille et de vigilance, comportements indispensables lorsqu’il s’agit de renvoyer en écho les propos échangés dans le cadre d’une interaction. Les techniques utilisées par la formatrice seront des techniques « multimodales » (exercices de simulation, jeux de rôles etc.), qui, depuis Stanislavski à Mnouchkine, font partie intégrante de la formation de l’acteur et qui sont une source d’inspiration très riche pour tout enseignant qui se voit confronté à la nécessité de devoir prendre en considération toutes les modalités qui sous-tendent l’interaction langagière.