DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2020-10-28 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - page(s)

Bodart Madisson , Bruyninckx Marielle , Cauchie Dimitri , "Pourquoi utiliser des médias numériques dans le cadre de son entraînement en course à pied ?" in Festival Jeunes Chercheurs dans la Cité, Lille, France, 2020

  • Codes CREF : Sociologie des loisirs, des arts et de la culture (DI4143), Santé éducation et bien-être (DI4352), Psychologie du sport et des activités physiques (DI425G)
  • Unités de recherche UMONS : Développement humain et traitement des données (P382)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)

Abstract(s) :

(Français) Dans le domaine du sport, de nombreux outils font leur apparition et offrent à la personne la possibilité de percevoir son activité sportive autrement. Ils offrent une vision nouvelle du sport en permettant un accès à des données personnelles récoltées via des capteurs et/ou puces (Thiérache, 2016). Les outils les plus fréquemment utilisés sont les Self-trackers qui produisent des données personnelles concernant l’état des personnes, leur profil de consommation ou leurs activités. Celles-ci peuvent être transférées vers une ou plusieurs plateformes, favorisant le partage des résultats sportifs. Dans le cas de la course à pied, notamment, l’utilisation d’un réseau social spécialisé dans le domaine offre à la personne, la possibilité de partager ses performances sportives, d’interagir avec d’autres passionnés et de se comparer à elles (Boudokhane-Lima, 2018). Les données chiffrées générées correspondent à une « quantification et mesures de soi » de plus en plus singulières, ce qui facilite la satisfaction du besoin actuel des individus à prendre soin d’eux-mêmes (Granjon, Nikolski & Pharabod, 2011 ; Pharabod, Nikolski & Granjon, 2013). Sur base de ces constats, nos recherches ont pour objectif de déterminer, au regard des motivations qui animent les individus, les usages spécifiques des médias numériques en course à pied. Pour ce faire, une enquête par questionnaires, à laquelle 464 sujets ont participé, a été menée. Après avoir dressé le profil général des coureurs, nous les avons interrogés sur les outils qu’ils utilisent, les usages qu’ils en font, les motivations qu’ils poursuivent ainsi que la satisfaction de leurs trois besoins fondamentaux (autonomie, compétence, relation à autrui). Nos résultats montrent des différences entre les sujets selon leur sexe. Ainsi, ils ne choisiraient par leur outil de façon similaire et adopteraient des comportements sensiblement différents, notamment en ce qui concerne la publication médiatique de leurs résultats sportifs.