DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-12-15 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Bruyninckx Marielle , Dutrieux Mélanie , Cauchie Dimitri , Brisard Elodie, "Accéder à la parentalité par GPA: cas de familles homoparentales masculines" in 8ème Congrès de l'Association Francophone de Psychologie de la Santé, Liège, Belgique, 2014

  • Codes CREF : Dynamique et développement des sociétés (DI4116)
  • Unités de recherche UMONS : Développement humain et traitement des données (P382)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)

Abstract(s) :

(Français) Phénomène très médiatisé, l’homoparentalité fait l’objet de nombreux questionnements et controverses. En effet, si auparavant beaucoup d’hommes homosexuels préféraient renoncer à leur désir d’enfant, ils sont actuellement de plus en plus nombreux à reconnaître et à réaliser ce souhait de paternité. Pour mener à bien ce projet, plusieurs options (pas toujours légales) sont à leur disposition: l’adoption, la coparentalité ou encore, la gestation pour autrui (GPA). Notre communication présente les résultats d’une recherche exploratoire menée auprès de pères gays ayant choisi de recourir à une mère porteuse pour devenir parents dans le cadre de leur relation homosexuelle. Afin de comprendre leur vécu subjectif, nous avons rencontré cinq couples homosexuels et nous les avons soumis à différents outils : le questionnaire anamnestique, le récit d’histoire personnelle, le génogramme, l’entretien semi-directif ainsi que le questionnaire d’évaluation familiale « The Family Assessment Device ». Les résultats de cette recherche mettent en évidence les difficultés à la fois juridiques, économiques, psychologiques et relationnelles rencontrées. Ils permettent également de contribuer à une meilleure connaissance du parcours de ces pères pour lesquels les filiations biologique et sociale se combinent au quotidien. L’homoparentalité dans une situation de GPA est un sujet sur lequel nous avons encore peu de recul et qui constitue pourtant un véritable défi pour les psychologues de la santé. En effet, s’il est important que la société, les mentalités et les législations s’adaptent à cette évolution sociale qui concerne de plus en plus d’enfants, il est également fondamental que les intervenants psycho-sociaux puissent participer à la construction d’un meilleur bien-être de ces familles d’un type nouveau.