DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-04-29 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 4 page(s)

Bocquillon Marie , Derobertmasure Antoine , "Rétroaction vidéo dans le cadre de la formation initiale des enseignants : mises en œuvre de différentes modalités de réflexion partagée" in AIPU, Lausanne, Suisse, 2016

  • Codes CREF : Formation des enseignants (DI461A)
  • Unités de recherche UMONS : Méthodologie et formation (P316), FPSE - Service du Doyen (P342)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)

Abstract(s) :

(Français) Rétroaction vidéo dans le cadre de la formation initiale des enseignants : mises en œuvre de différentes modalités de réflexion partagée Marie Bocquillon, Antoine Derobertmasure et Arnaud Dehon Dans le cadre de la formation initiale des enseignants, le développement de la réflexivité est souvent mis en évidence comme une compétence importante à développer. Dans ce cadre, l’impact des activités de formation doit être questionné. Dans le cadre de cette communication, consacrée à la formation, à l’Université de Mons, des agrégés de l’enseignement secondaire supérieur, c’est l’entretien de rétroaction (Tochon, 1996), fa isant suite à une prestation en micro enseignement, qui fait l’objet d’une investigation. A cette fin, des données récoltées durant 3 années académiques sont reprises dans le cadre de cette recherche afin de comparer 3 modalités de mises en œuvre de ce mom ent d’échange entre un superviseur et un futur enseignant. La modalité de l’année 1 se basait sur un visionnement exhaustif de l’ensemble de la prestation du futur enseignant (40 min.). La modification introduite l’année 2 consistait à demander préalableme nt à l’étudiant la sélection de deux extraits de 5 minutes qu’il tenait à discuter avec son superviseur dans le cadre de la rétroaction. Finalement, l’année 3, reprenant ce système de sélection d’extraits par le futur enseignant, y ajoute une spécificité : en amont de la séance de rétroaction, le futur enseignant reçoit un compte - rendu d’observation de sa séance de cours en micro enseignement (exemples d’indicateurs fournis : nombre d’interventions de l’enseignant versus nombre d’interventions des élèves, n ombre de questions posées, nombre de feedback formulés, nombre d’interventions visant à vérifier la compréhension des élèves, etc.), la question étant alors de savoir si ces informations « objectives » concernant sa pratique sont abordées, d’une manière ou d’une autre, par le futur enseignant durant l’entretien de rétroaction. Les données des deux premières années ont fait l’objet d’une analyse textuelle thématique outillée à l’aide du logiciel Nvivo. En ce qui concerne la 3ème année, la communication s’appuiera davantage sur la présentation des comptes rendus d’observation rendus aux étudiants. Références : Derobertmasure, A., & Dehon, A. (2012). Développement de la réflexivité et décodage de l’ action : questions de méthode. Phronesis, 1 (2), 24 -44. Derob ertmasure, A., Demeuse, M. (2011). Utilisation conjointe de deux logiciels d’analyse de contenu dans le cadre de l‘analyse de traces de réflexivité. Eléments de comparaison. In J.G. Blais & J.L. Gilles (eds). Evaluation des apprentissages et technologies de l’information et de la communication (pp. 163 -187). Québec : Les presses de l’Université Laval. Tochon, F.V. (1996). Rappel stimulé, objectivation clinique, réflexion partagée. Fondements méthodologiques et applications pratiques de la rétroaction vidé o en recherche et en formation. Revue des sciences de l’éducation, 22 (3), 467 -502.