DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-05-27 - Travail avec promoteur/Doctorat - Français - 411 page(s)

De Stercke Joachim , "Persévérance et abandon des enseignants débutants : La relève issue des Hautes Ecoles", 2010-10-01, soutenue le 2014-05-27

  • Codes CREF : Psychologie du travail (DI4270), Formation des enseignants (DI461A)
  • Unités de recherche UMONS : Ingénierie Pédagogique et Numérique éducatif (P303)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Toute chose a son contraire nous enseigne Héraclite. Si l’on suit cet axiome, expliquer l’abandon des enseignants débutants implique de s’intéresser à la persévérance précoce dans la carrière. C’est dans la lumière que reflètent l’un sur l’autre ces miroirs d’une même réalité que se trouve la clef d’une compréhension plus profonde de la problématique de la rétention des nouveaux enseignants. Pour faire face aux questionnements qu’elle soulève dans le domaine de l’insertion professionnelle, cette thèse de doctorat s’ancre dans un cadre théorique multi-référencé à la croisée de la Psychologie et des Sciences de l’éducation. Les concepts de « Teaching Commitment », de sentiment d’efficacité personnelle et de bien-être subjectif en balisent les contours. Notre méthodologie repose sur l’articulation de méthodes quantitatives (N = 462) et qualitatives (N = 15), mises au service de quatre études complémentaires. Ces études visent à répondre à une question complexe, mais cruciale pour l’enseignement : « Pour quelles raisons les enseignants persévèrent-ils dans la profession ou l’abandonnent-ils au cours de leurs premières années de carrière ? ». Cette question est plus précisément étudiée dans le contexte de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles, et auprès des diplômés des Hautes Ecoles pédagogiques du Hainaut. Les principales issues de notre recherche sont les suivantes. Primo, la relève issue des Hautes Ecoles est, avant même son entrée en fonction, relativement hétérogène quant à son intention de persister dans la profession et son « Teaching Commitment ». Secundo, le « Teaching Commitment » des enseignants débutants est un investissement psychologique et émotionnel de l’enseignement avant d’être un investissement dans l’enseignement. Tertio, les attentes que nourrissent les novices vis-à-vis de la profession sont multidimensionnelles et jouent un rôle dans leur choix de persévérer ou non dans la carrière. Quarto, le niveau de bien-être subjectif des débutants semble lui aussi être prépondérant dans cette prise de décision. Enfin, la proportion de diplômés des Hautes Ecoles en situation d’abandon de l’enseignement deux ans après diplomation n’est pas aussi alarmante qu’on pourrait le croire...


Mots-clés :
  • (Français) Abandon
  • (Français) Persévérance
  • (Français) Bien-être
  • (Anglais) Attrition
  • (Anglais) Teaching Commitment