DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-11-26 - Colloque/Abstract - Français - 1 page(s)

Degand Mathilde , Roland Virginie , Harmegnies Bernard , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Delvaux Véronique , "Activités de réminiscence dans la maladie d’Alzheimer : analyse des gestes en situation d’échanges dyadiques" in 6ème journée du Groupe de Contact en Psycholinguistique et Neurolinguistique (GCPN2021), Liège, Belgique, 2021

  • Codes CREF : Traitement du langage (DI4299), Psychologie du développement cognitif (DI4237)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage), Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Les troubles de la communication font partie des premiers symptômes à se manifester dans la maladie d’Alzheimer (MA), complexifiant les échanges entre la personne touchée et son entourage. L’objectif de notre étude était d’étudier les stratégies de communication mises en place par une personne atteinte de la MA lors d’échanges dyadiques suscitant des réminiscences, en tenant compte également de certaines variables personnelles, telles que la personnalité du participant ou le stade de la maladie. Pour ce faire, 5 femmes atteintes de la MA à un stade modéré à sévère ont été recrutées. Trois rencontres ont été mises en place afin de susciter des échanges verbaux et non-verbaux (par exemple, via des gestes illustrateurs), afin d’établir les stratégies de communication propres à la personne puis de susciter les situations de réminiscence. Pour cela, six images chargées émotionnellement et issues de la base de données GAPED ont été sélectionnées. Lors de la dernière rencontre, la même activité de réminiscence a été proposée afin d’étudier l’impact de la répétition de cette activité sur les activités de communication et sur l’implication émotionnelle des participantes. Nos résultats mettent en évidence une augmentation des comportements non-verbaux, positifs aux échanges, entre les deux premiers entretiens, telle qu’une apparition ou une augmentation de gestes illustrateurs et une diminution de gestes adaptateurs (par exemple, diminution marquée de balancements ou de manifestations d’agitation). Ces comportements se maintiennent également durant la dernière rencontre, et ce pour toutes les participantes. L’implication émotionnelle reste également marquée lors de la dernière rencontre.


Mots-clés :
  • (Français) comportements
  • (Français) gestuelle
  • (Français) Alzheimer
  • (Français) langage
  • (Français) réminiscence
  • (Français) communication