DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-01-14 - Divers/Logiciel - Anglais - page(s)

Trouville Roland, Delvaux Véronique , Fougeron Cécile, Laganaro Marina, "Logiciel d’évaluation de la parole (version screening) MonPaGe-2.0.s"

  • Codes CREF : Psycholinguistique (DI5321), Psychologie de la santé (DI4259), Phonétique (DI5312), Oto-rhino-laryngologie (DI3342), Logopédie (DI3355), Traitement du langage (DI4299), Enseignement des langues étrangères (DI5328), Phonologie (DI5311)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage), Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)

Abstract(s) :

(Français) Le protocole d’évaluation de la parole MonPaGe-2.0.s est destiné à l’évaluation des troubles moteurs de la parole légers à modérés chez l’adulte francophone. Il a été élaboré par un groupe de chercheurs et cliniciens de quatre régions de la francophonie (France, Suisse, Belgique, Québec). Il s’agit d’une batterie d’évaluation de la parole comprenant une passation informatisée (avec enregistrement des productions des patients) et des analyses perceptives et acoustiques semi-automatiques. Sa prise en main nécessite un minimum de compétences en phonétique acoustique. Une passation complète dure entre 20 et 30 minutes, et consiste en la passation successive de différents modules (p.ex. module « intelligibilité », « pseudo-mots », etc. ; voir Pernon et al., 2020). Dans une deuxième phase (20 à 30 min également), le clinicien effectue la cotation des enregistrements effectués lors de la passation. Selon les modules, la cotation est perceptive ou acoustique (assistée sous Praat), et permet au final l’extraction automatique d’une vingtaine d’indicateurs visant à décrire différents aspects de la parole du patient: voix, articulation, intelligibilité, débit, prosodie, performances maximales en phonation et diadococinésies. A l’issue de la cotation, deux rapports sont générés. Le 1er rapport situe les résultats du patient par rapport à une population de référence pour chaque paramètre évalué sur une échelle inter-centile. Le 2ème rapport présente les scores de déviance pour chacun des paramètres retenus pour le calcul du Score Total de Déviance. Les normes utilisées dans MonPaGe-2.0.s sont issues d’une base de données de 404 locuteurs de quatre régiolectes du français : France (Paris), Belgique (Mons), Suisse (Genève) et Québec (Montréal) ; voir Fougeron et al., 2018. Le protocole MonPaGe-2.0.s a été validé sur 80 patients présentant différents sous-types de dysarthrie ou avec apraxie de la parole légères à modérées et 62 locuteurs contrôles différents de ceux de la base utilisée pour la norme (Laganaro et al., 2020). Le cut-off du Score Total de Déviance est une valeur supérieure à 2. Il a été montré dans Laganaro et al. (2020) qu’avec ce cut-off, un trouble moteur de la parole peut être diagnostiqué avec une spécificité de 95% et une sensibilité de 83.8%, et que le Score Total de Déviance présente une très bonne corrélation avec une évaluation perceptive indépendante réalisée par 6 experts. Le protocole MonPaGe-2.0.s est issu d’un projet plus large, permettant diverses applications en recherche et en clinique autour de l’évaluation de la parole. Le protocole lui-même sera amené à évoluer. Les rapports chiffrés obtenus en fin de procédure dépendent de la version spécifique du protocole utilisée. CONSORTIUM MONPAGE Le projet MonPaGe a été développé grâce à une collaboration multi-sites et multi-partenaires. Conception, élaboration, mise en œuvre : Cécile Fougeron, Phonéticienne, Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, UMR7018, CNRS-Université Sorbonne-Nouvelle, France Marina Laganaro, Logopédiste, Neuropsychologue, Professeure, Laboratoire de Psycholinguistique, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, Suisse Véronique Delvaux, Phonéticienne, Chercheur Qualifié FNRS, Institut de Recherches en Sciences et Technologies du Langage, Université de Mons, Belgique Michaela Pernon, Orthophoniste, Hôpitaux Universitaires de Genève, Suisse & CRMR Wilson, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, France Nathalie Lévêque, Orthophoniste, Département de Neurologie , Hôpital La Pitié Salpêtrière, APHP, France Avec la collaboration de : Roland Trouville, Ingénieur de Recherche, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, UMR7018, CNRS-Université Sorbonne-Nouvelle, France (Programmation) Stéphanie Borel, Sabina Catalano, Ursula Lopez, Lucie Ménard, Pauline Pellet, Tanja Kocjancic Antolik (Développement) Isabelle Descombes, Réalisatrice MAV, Responsable du service multimédia de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, Suisse (Graphisme)

(Français) Le protocole d’évaluation de la parole MonPaGe-2.0.s est destiné à l’évaluation des troubles moteurs de la parole légers à modérés chez l’adulte francophone. Il a été élaboré par un groupe de chercheurs et cliniciens de quatre régions de la francophonie (France, Suisse, Belgique, Québec). Il s’agit d’une batterie d’évaluation de la parole comprenant une passation informatisée (avec enregistrement des productions des patients) et des analyses perceptives et acoustiques semi-automatiques. Sa prise en main nécessite un minimum de compétences en phonétique acoustique. Une passation complète dure entre 20 et 30 minutes, et consiste en la passation successive de différents modules (p.ex. module « intelligibilité », « pseudo-mots », etc. ; voir Pernon et al., 2020). Dans une deuxième phase (20 à 30 min également), le clinicien effectue la cotation des enregistrements effectués lors de la passation. Selon les modules, la cotation est perceptive ou acoustique (assistée sous Praat), et permet au final l’extraction automatique d’une vingtaine d’indicateurs visant à décrire différents aspects de la parole du patient: voix, articulation, intelligibilité, débit, prosodie, performances maximales en phonation et diadococinésies. A l’issue de la cotation, deux rapports sont générés. Le 1er rapport situe les résultats du patient par rapport à une population de référence pour chaque paramètre évalué sur une échelle inter-centile. Le 2ème rapport présente les scores de déviance pour chacun des paramètres retenus pour le calcul du Score Total de Déviance. Les normes utilisées dans MonPaGe-2.0.s sont issues d’une base de données de 404 locuteurs de quatre régiolectes du français : France (Paris), Belgique (Mons), Suisse (Genève) et Québec (Montréal) ; voir Fougeron et al., 2018. Le protocole MonPaGe-2.0.s a été validé sur 80 patients présentant différents sous-types de dysarthrie ou avec apraxie de la parole légères à modérées et 62 locuteurs contrôles différents de ceux de la base utilisée pour la norme (Laganaro et al., 2020). Le cut-off du Score Total de Déviance est une valeur supérieure à 2. Il a été montré dans Laganaro et al. (2020) qu’avec ce cut-off, un trouble moteur de la parole peut être diagnostiqué avec une spécificité de 95% et une sensibilité de 83.8%, et que le Score Total de Déviance présente une très bonne corrélation avec une évaluation perceptive indépendante réalisée par 6 experts. Le protocole MonPaGe-2.0.s est issu d’un projet plus large, permettant diverses applications en recherche et en clinique autour de l’évaluation de la parole. Le protocole lui-même sera amené à évoluer. Les rapports chiffrés obtenus en fin de procédure dépendent de la version spécifique du protocole utilisée. CONSORTIUM MONPAGE Le projet MonPaGe a été développé grâce à une collaboration multi-sites et multi-partenaires. Conception, élaboration, mise en œuvre : Cécile Fougeron, Phonéticienne, Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, UMR7018, CNRS-Université Sorbonne-Nouvelle, France Marina Laganaro, Logopédiste, Neuropsychologue, Professeure, Laboratoire de Psycholinguistique, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, Suisse Véronique Delvaux, Phonéticienne, Chercheur Qualifié FNRS, Institut de Recherches en Sciences et Technologies du Langage, Université de Mons, Belgique Michaela Pernon, Orthophoniste, Hôpitaux Universitaires de Genève, Suisse & CRMR Wilson, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, France Nathalie Lévêque, Orthophoniste, Département de Neurologie , Hôpital La Pitié Salpêtrière, APHP, France Avec la collaboration de : Roland Trouville, Ingénieur de Recherche, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, UMR7018, CNRS-Université Sorbonne-Nouvelle, France (Programmation) Stéphanie Borel, Sabina Catalano, Ursula Lopez, Lucie Ménard, Pauline Pellet, Tanja Kocjancic Antolik (Développement) Isabelle Descombes, Réalisatrice MAV, Responsable du service multimédia de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, Suisse (Graphisme)

(Français) Le protocole d’évaluation de la parole MonPaGe-2.0.s est destiné à l’évaluation des troubles moteurs de la parole légers à modérés chez l’adulte francophone. Il a été élaboré par un groupe de chercheurs et cliniciens de quatre régions de la francophonie (France, Suisse, Belgique, Québec). Il s’agit d’une batterie d’évaluation de la parole comprenant une passation informatisée (avec enregistrement des productions des patients) et des analyses perceptives et acoustiques semi-automatiques. Sa prise en main nécessite un minimum de compétences en phonétique acoustique. Une passation complète dure entre 20 et 30 minutes, et consiste en la passation successive de différents modules (p.ex. module « intelligibilité », « pseudo-mots », etc. ; voir Pernon et al., 2020). Dans une deuxième phase (20 à 30 min également), le clinicien effectue la cotation des enregistrements effectués lors de la passation. Selon les modules, la cotation est perceptive ou acoustique (assistée sous Praat), et permet au final l’extraction automatique d’une vingtaine d’indicateurs visant à décrire différents aspects de la parole du patient: voix, articulation, intelligibilité, débit, prosodie, performances maximales en phonation et diadococinésies. A l’issue de la cotation, deux rapports sont générés. Le 1er rapport situe les résultats du patient par rapport à une population de référence pour chaque paramètre évalué sur une échelle inter-centile. Le 2ème rapport présente les scores de déviance pour chacun des paramètres retenus pour le calcul du Score Total de Déviance. Les normes utilisées dans MonPaGe-2.0.s sont issues d’une base de données de 404 locuteurs de quatre régiolectes du français : France (Paris), Belgique (Mons), Suisse (Genève) et Québec (Montréal) ; voir Fougeron et al., 2018. Le protocole MonPaGe-2.0.s a été validé sur 80 patients présentant différents sous-types de dysarthrie ou avec apraxie de la parole légères à modérées et 62 locuteurs contrôles différents de ceux de la base utilisée pour la norme (Laganaro et al., 2020). Le cut-off du Score Total de Déviance est une valeur supérieure à 2. Il a été montré dans Laganaro et al. (2020) qu’avec ce cut-off, un trouble moteur de la parole peut être diagnostiqué avec une spécificité de 95% et une sensibilité de 83.8%, et que le Score Total de Déviance présente une très bonne corrélation avec une évaluation perceptive indépendante réalisée par 6 experts. Le protocole MonPaGe-2.0.s est issu d’un projet plus large, permettant diverses applications en recherche et en clinique autour de l’évaluation de la parole. Le protocole lui-même sera amené à évoluer. Les rapports chiffrés obtenus en fin de procédure dépendent de la version spécifique du protocole utilisée. CONSORTIUM MONPAGE Le projet MonPaGe a été développé grâce à une collaboration multi-sites et multi-partenaires. Conception, élaboration, mise en œuvre : Cécile Fougeron, Phonéticienne, Directeur de recherche CNRS, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, UMR7018, CNRS-Université Sorbonne-Nouvelle, France Marina Laganaro, Logopédiste, Neuropsychologue, Professeure, Laboratoire de Psycholinguistique, Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, Suisse Véronique Delvaux, Phonéticienne, Chercheur Qualifié FNRS, Institut de Recherches en Sciences et Technologies du Langage, Université de Mons, Belgique Michaela Pernon, Orthophoniste, Hôpitaux Universitaires de Genève, Suisse & CRMR Wilson, Assistance Publique Hôpitaux de Paris, France Nathalie Lévêque, Orthophoniste, Département de Neurologie , Hôpital La Pitié Salpêtrière, APHP, France Avec la collaboration de : Roland Trouville, Ingénieur de Recherche, Laboratoire de Phonétique et Phonologie, UMR7018, CNRS-Université Sorbonne-Nouvelle, France (Programmation) Stéphanie Borel, Sabina Catalano, Ursula Lopez, Lucie Ménard, Pauline Pellet, Tanja Kocjancic Antolik (Développement) Isabelle Descombes, Réalisatrice MAV, Responsable du service multimédia de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education, Université de Genève, Suisse (Graphisme)

Notes :
  • (Anglais) Freely available from https://lpp.in2p3.fr/monpage/