DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-07-08 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 1 page(s)

Dubois Laurie-Anna , Vandestrate Sylvie , Van Daele Agnès , "Formation par la simulation et gestion des risques dans les secours d’urgence" in XVIèmes rencontres du Réseau de Recherche en Education et Formation (REF), Toulouse , France, 2019

  • Codes CREF : Psychologie ergonomique (DI4271), Psychologie du travail (DI4270)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie du travail (P357)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) La gestion des risques occupe une place centrale dans l’activité des professionnels de la sécurité civile. Elle nécessite des compétences individuelles et collectives dont le développement ne peut se réduire à un apprentissage sur le tas. Certains savoirs scientifiques, techniques ou légaux sont incorporés dans des règles préexistantes qui sont transmises lors des formations. Or, ces formations, même lorsqu’elles s’appuient sur la simulation, reposent encore souvent sur la reproduction des règles. Les formés n’apprennent pas à construire ou à s’approprier les règles en fonction des situations simulées. Sur base de ces constats, nous posons la question suivante : « comment peut-on par la formation par simulation contribuer au développement des compétences liées à la gestion des risques chez les professionnels de la sécurité civile ? » Pour aborder cette question, nous proposons d’abord de caractériser l’activité de gestion des risques chez ces professionnels. Dans un deuxième temps, nous présentons deux études ayant porté sur l’usage de dispositifs de formation par simulation, respectivement chez des policiers et chez des pompiers. Cet usage est appréhendé à travers l’analyse de l’activité de formateurs. Dans les deux études, l’analyse a mis en évidence des difficultés quant à la construction de compétences chez les formés pour gérer les risques. Celles-ci renvoient tout d’abord aux stratégies de compromis que les formateurs mettent en place pour gérer des contraintes (temporelles, matérielles…) potentiellement contradictoires. Elles sont aussi liées à la conception des scénarios incitant les formés à reproduire en simulation, de manière individuelle, les règles préalablement enseignées par les formateurs. Lors des séances, les formateurs cherchent à garder le contrôle des simulations pour maintenir les formés dans la reproduction des règles. Lors des débriefings, ils pointent les écarts au prescrit, rappellent les règles et n’ouvrent pas le débat sur une éventuelle remise en cause des règles selon les situations simulées rencontrées. En guise de conclusion, nous proposons plusieurs pistes pour dépasser ces difficultés. Mots-clés : gestion des risques ; simulation ; formation ; policiers ; pompiers