DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2020-06-30 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 17 page(s)

Henry Kevin , "La découverte de Maeterlinck en Chine républicaine (1911-1949)" in Séance académique commune de l'Académie royale des sciences d'outre-mer, Académie royale des sciences d'outre-mer (en virtuel), Belgique, 2020

  • Codes CREF : Sociologie des loisirs, des arts et de la culture (DI4143), Langues et littératures d'Asie du sud et du sud-est, chinois (DI536Q), Langue et littérature françaises (DI5365), Histoire de la littérature (DI5359), Histoire de l'extrême orient (DI5153), Linguistique comparée (DI5327), Traduction (DI5326)
  • Unités de recherche UMONS : Communication écrite (T203)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Dans cette communication, nous expliquerons quand, dans quel contexte politico-culturel et par quels intermédiaires Maurice Maeterlinck, prix Nobel de Littérature en 1911, fut introduit dans l’espace chinois. Après avoir évoqué brièvement dans quelles circonstances la littérature étrangère fit une percée dans un Empire chinois en plein déclin à partir de la fin du XIXe siècle à travers une vague de traductions sans précédent depuis plus d’un millénaire, nous verrons comment la traduction des œuvres de Maeterlinck s’intègre dans la vogue du symbolisme dans l’Empire du Milieu. Nous examinerons ensuite de plus près l’histoire de la traduction de Maeterlinck en Chine et sa réception dans les cercles intellectuels locaux, notamment en nous penchant sur les revues critiques qui ont été faites de son œuvre dans les revues littéraires. Nous entreprendrons enfin de dresser le portrait des quelques traducteurs qui ont fait la renommée du dramaturge belge dans la Chine d’avant-guerre.

(Anglais) In this paper, we will explain when, in what political and cultural context and through which mediators Maurice Maeterlinck, recipient of the Nobel Prize for Literature in 1911, was introduced into the Chinese sphere. After outlining the circumstances under which foreign literature made a breakthrough in a declining Chinese Empire at the end of the 19th century through a wave of translations unprecedented for more than a millennium, we will see how the translation of Maeterlinck’s works fitted into the popularity of symbolism in the Middle Kingdom in the early 20th century. We will then take a closer look at the history of Maeterlinck’s translation in China and its reception in local intellectual circles, in particular by looking at the critical reviews that have been made of his work in literary journals. Finally, we will attempt to trace the few translators who made the Belgian playwright famous in pre-war China.


Mots-clés :
  • (Français) littérature chinoise moderne
  • (Français) histoire de la traduction
  • (Français) Maurice Maeterlinck
  • (Anglais) Maurice Maeterlinck
  • (Anglais) modern Chinese literature
  • (Anglais) history of translation