DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2020-12-04 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - page(s) (A publier)

Pieropan Laurence , "Ethos de l’apprenti-traducteur en 2020" in Journée d’étude « Traduire : enjeux identitaires et altérité à l’épreuve de la mondialisation » , Université de Tours, France, 2020

  • Codes CREF : Traduction (DI5326)
  • Unités de recherche UMONS : Communication écrite (T203)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Laurence Pieropan : Ethos de l’apprenti traducteur en 2020 Partie enseigner le français il y a 25 ans à l'Università la Sapienza de Rome, au département de français de la faculté de Philosophie et Lettres, j’y ai donné des cours de traduction avec les dictionnaires sur le banc, mais aussi un manuel "Boîte à outils" pour éclairer sur les pièges lexicaux et syntaxiques tendus aux néophytes par deux langues romanes, et une bonne grammaire d'approche contrastive. En 2020, l'expérience de l'enseignement de la traduction IT-FR en Bachelier et en Master à l'université de Mons se caractérise tout autrement. Les jeunes apprenants, emportés par le tourbillon de la technologie et une course effrénée contre le temps, résistent à l'usage des dictionnaires imprimés, plongent inconsciemment dans le premier site de traduction automatique trouvé (toujours le même), et s'accrochent à des pratiques ou à des croyances sociolectales difficiles à remettre en question. La démarche du pédagogue consiste alors bien souvent à tenter de jeter un pont entre les pratiques d'apprentissage des années 90 et 2020, à prendre la pleine mesure du public contemporain auquel il s'adresse, et à essayer de le convaincre du bien-fondé de certaines « bonnes pratiques » apparemment poussiéreuses. Et surtout de ceci : la post-édition ne précédera jamais l’apprentissage … de la traduction.