DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-10-22 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 1 page(s)

Simoes Loureiro Isabelle , Lefebvre Laurent , "Le mini QCS, questionnaire de dépistage des troubles de la mémoire sémantique dans le cadre des maladies neurodégénératives de type Alzheimer." in 19èmes Journées d'automne de la SBGG, Liège 21 et 22 octobre , Belgique, 2016

  • Codes CREF : Psychopathologie (DI3513), Neurosciences cognitives (DI4296), Sciences cognitives (DI4290), Psychologie cognitive (DI4211)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie cognitive et Neuropsychologie (P325)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage), Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
  • Centres UMONS : Centre de Recherche UMONS-Ambroise Paré (UMHAP), Mind & Health (CREMH)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Le mini QCS, questionnaire de dépistage des troubles de la mémoire sémantique dans le cadre des maladies neurodégénératives de type Alzheimer Isabelle Simoes Loureiro & Laurent Lefebvre Service de Psychologie Cognitive et Neuropsychologie, Institut des Sciences et Technologies de la Santé, Université de Mons Correspondance : Isabelle Simoes Loureiro, Service de Psychologie Cognitive et Neuropsychologie, Université de Mons (UMONS), Place du Parc, 18, 7000, Mons. Email : isabelle.simoesloureiro@umons.ac.be Abstract Dans le cadre de la démence neurodégénérative de type Alzheimer, l’altération de la mémoire sémantique est une des premières manifestations neuropsychologiques, après le déclin en mémoire épisodique. Son évaluation n’est toutefois pas systématique dans le cadre du bilan neuropsychologique. Le QCS (questionnaire de connaissances sémantiques), proposé par Laiacona et al. (1993) et révisé en français par Simoes Loureiro et Lefebvre (2015), est un questionnaire explorant la détérioration sémantique chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Composé initialement de 120 questions évaluant 4 niveaux hiérarchiques des connaissances sémantiques (superordonné général, superordonné intracatégoriel, subordonné perceptif et subordonné fonctionnel/thématique), le QCS a fait l’objet d’une analyse afin de sélectionner les questions les plus discriminantes dans le cadre du diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer, et de proposer alors une version réduite. Il a donc été administré à 39 personnes âgées saines et à 35 patients atteints de la maladie d’Alzheimer à un stade débutant. L’analyse des résultats items par items a permis de mettre en évidence 12 questions discriminant significativement les deux groupes. Par ailleurs, l’échec aux items du mini QCS est corrélé à la maladie d’Alzheimer débutante (MMSE supérieur ou égal à 20). Enfin, le score au mini-QCS est corrélé au score de la version intégrale du QCS. En conclusion, le mini QCS est un questionnaire simple et rapide. Nos observations soulignent l’intérêt clinique du mini QCS pour le dépistage de l’altération des connaissances sémantiques.