DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-11-25 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Stanciu Victor Ioan , Vitry Véronique , Delaunois Fabienne , "Broyage par voie humide d'une poudre de cobalt dopé avec Cr3C2 en tant que liant dans les carbures cémentés" in Matériaux 2014, Montpellier, France, 2014

  • Codes CREF : Métallurgie non ferreuse (DI2312), Matériaux céramiques et poudres (DI2744)
  • Unités de recherche UMONS : Métallurgie (F601)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)
  • Centres UMONS : Ingénierie des matériaux (CRIM)

Abstract(s) :

(Français) Cet article étudie la possibilité de produire par broyage mécanique en milieu liquide une poudre de cobalt dopée avec du carbure de chrome prête à l’utilisation comme liant dans les carbures cémentés. Le rôle des inhibiteurs est la prévention de la croissance exagérée des particules de carbure de tungstène pendant le processus de frittage. Une revue de la littérature conduit à la conclusion que le carbure de chrome est un bon candidat en tant qu'inhibiteur, car il assure le meilleur rapport entre la dureté et la ténacité du carbure frité. La mécanosynthèse est une méthode qui permet la production de mélanges de composés insolubles à l'état solide. Le broyage sec engendre une agglomération de la poudre contre les parois de la jarre, ce qui rend le broyage inefficace. Pour éviter cela, le broyage a été réalisé en milieu liquide (dans l’eau distillée). Diverses quantités (1%, 5%, 10% et 20% en poids) de carbure de chrome (Cr3C2) ont été mélangées à du cobalt et le mélange a été broyé dans un broyeur planétaire à billes Fritsch pulverisette 7 Premium line. Les échantillons obtenus ont été comparés à un lot de cobalt pur, broyé dans les mêmes conditions, servant de référence. Les conditions de broyage suivantes ont été utilisées: rotation des jarres à 600 rpm, séquence de broyage: 5 minutes de broyage puis de 5 minutes de refroidissement, balles de broyage de 10 mm de diamètre et bols de broyage en WC-Co, durée de broyage maximale 24h, ratio billes de broyage/poudre : 4 :1. Des échantillons ont été prélevés toutes les deux heures. Ils ont été analysés pour étudier l'évolution de la taille des particules et la dispersion des carbures de chrome dans la matrice de cobalt, en utilisant les méthodes suivantes: microscopie optique, microscopie électronique à balayage (SEM), granulométrie laser et diffraction de rayons X.