DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-01-28 - Travail avec promoteur/Doctorat - Français - 469 page(s)

Decamps Sandrine, "La scénarisation pédagogique d'activités collaboratives en ligne", soutenue le 2014-01-28

  • Edition : UMONS (Université de Mons)
  • Codes CREF : Technologie de l'éducation (DI4620)
  • Unités de recherche UMONS : Technologie de l'éducation (P304)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Technologies de l’Information et Sciences de l’Informatique (InforTech)

Abstract(s) :

(Français) La scénarisation pédagogique d’activités collaboratives en ligne Nombre d’observateurs constatent une évolution des approches pédagogiques orientées vers des apprentissages davantage centrés sur l’apprenant. La personnalisation, la collaboration et la dimension informelle de la formation joueront, à moyen terme, un rôle de plus en plus structurant dans les formes d’apprentissage promues par les technologies numériques. Le contrôle que peut exercer l’apprenant sur ce qu’il apprend, mais aussi à quel moment, comment, à quel coût et avec qui, offre de nouvelles perspectives. Mais dans ces dispositifs qui proposent une flexibilité accrue et mobilisent de plus en plus de compétences sociales, le manque de participation, voire l’abandon de la part des apprenants, sont récurrents. Pour répondre à cette préoccupation, la recherche en Computer Supported Collaborative Learning (CSCL) analyse comment la scénarisation des activités collaboratives permet de stimuler la persévérance des apprenants, et surtout, de favoriser leurs apprentissages. Cette dissertation doctorale s’intéresse aux conditions favorables à l’apprentissage collaboratif organisé en ligne en tenant compte de variables technopédagogiques et psychosociales. Le dispositif expérimental, mis en place dans un contexte de formation universitaire, met en évidence les effets de l'hétérogénéité des équipes et de la structuration des outils d'interaction sur les performances d’apprentissage, sur le développement du système de la mémoire transactive ainsi que sur la co-construction des connaissances. La démarche d’analyse présente la particularité de s’intéresser à la dynamique des équipes collaboratives en tenant compte du profil participatif des apprenants. Titulaire d’un Master en Psychologie et d’un DEA en Sciences de l'Éducation, Sandrine Decamps est chercheuse dans le Département des Sciences et de la Technologie de l’Éducation (DESTE) de l’Université de Mons. Ses activités de recherche portent sur la scénarisation pédagogique des formations à distance et, en particulier, sur le tutorat, l’apprentissage collaboratif et la mémoire transactive.