DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2022-04-12 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - page(s) (Soumise)

Beauset Romain , Duroisin Natacha , "Evaluation de la visualisation en géométrie au dernier cycle de l’enseignement primaire. Les épreuves de type papier/crayon : quelles possibilités, quelles forces et quelles limites ?" in 33ème colloque de l’ADMEE-Europe, Université des Antilles, Guadeloupe, France, 2022

  • Codes CREF : Géométrie (DI1110), Psychologie cognitive (DI4211), Didactique (DI4616)
  • Unités de recherche UMONS : Méthodologie et formation (P316), Formation des Enseignants (B101)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche sur les Systèmes Complexes (Complexys)

Abstract(s) :

(Français) Les recherches en didactique de s mathématiques ont permis la mise en évidence de l’importance de développement de l’habileté de visualisation en géométrie chez les apprenants. Plus particulièrement, le passage d’un mode de visualisation iconique (ressemblance avec une forme type qui permet à l’élève d’identifier le dessin observé) à un mode de visualisation non-iconique (exigeant la réalisation d’une séquence d’opérations sur la figure pour reconnaitre les propriétés géométriques de cette dernière) est considéré comme une étape indispensable au début de l’enseignement secondaire. En effet, le premier mode est à l’origine d’impasses (i.e. : focalisation sur les contours des figures) pour la poursuite de l’apprentissage alors que le deuxième permet le développement de compétences géométriques attendues. Dans ce contexte, évaluer les élèves pour pouvoir les situer par rapport aux modes de visualisation apparait une étape indispensable pour comprendre certaines difficultés rencontrées dans la discipline et par la suite pour guider au mieux les apprenants. Toutefois, mettre en œuvre cette évaluation apparait complexe et nécessite d’entamer une réflexion. En vue de valider un dispositif pédagogique, construit dans le cadre d’une recherche participative menée en Belgique francophone, ayant pour visée le développement de la visualisation non iconique au dernier cycle de l’enseignement primaire, des épreuves de type papier-crayon ont été élaborées et testées. L’objectif de cette communication est de présenter et de questionner un mode d’évaluation. La partie principale de cette communication reposera sur la présentation des évaluations exploitées au sein de la recherche. Il est question notamment de décrire et de justifier les types d’exercices proposés mais également les micro-variables utilisées. La communication se focalisera également sur la mise en évidence des forces de l’évaluation mise en place mais également de ses limites. Plusieurs solutions permettant d’optimiser l’évaluation envisagée seront présentées.