DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2004-01-01 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 15 page(s)

Michez Denis , Terzo M., Rasmont Pierre , "Phylogénie, biogéographie et choix floraux des abeilles oligolectiques du genre Dasypoda Latreille 1802 (Hymenoptera : Apoidea : Melittidae)" in Annales de la Société Entomologique de France, 40, 3-4

  • Edition : Société entomologique de France, Paris (France)
  • Codes CREF : Entomologie (DI3163), Ecologie (DI3123)
  • Unités de recherche UMONS : Zoologie (S869)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) La phylogénie des Melittidae fait encore l’objet de discussions. En particulier, il n’est pas encore établi que la famille soit monophylétique. La présente étude a pour premier but d’établir la monophylie et la classification subgénérique phylogénétique de l’un des 14 genres de Melittidae : le genre Dasypoda Latreille 1802. L’étude cladistique basée sur des caractères morphologiques des imagos confirme la monophylie des Dasypoda au sein des Dasypodainae. Quatre sous-genres sont reconnus et décrits : Microdasypoda n. subg., Heterodasypoda n. subg., Dasypoda n. comb. et Megadasypoda n. subg. Les cartes de richesse spécifique de ces sous-genres semblent indiquer une cohérence biogéographique avec le clade basé sur la morphologie. Les centres de diversité respectifs trouvent leur meilleure explication dans le rapprochement avec d’anciens refuges glaciaires méditerranéens. L’étude des choix floraux renforce aussi l’option taxonomique proposée. Chaque sous-genre pollinise préférentiellement des familles végétales particulières (Asteraceae, Cistaceae, Dipsacaceae ou Malvaceae). Ces nouvelles données permettent de proposer une hypothèse sur l’origine géographique et la période d’apparition des Dasypoda