DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-11-26 - Colloque/Présentation - poster - Français - page(s)

Terny Lola , Delvaux Véronique , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Harmegnies Bernard , "Effets du système linguistique de la L1 sur la maîtrise de la prosodie émotionnelle : démarche programmatique auprès d’enfants en acquisition de leur(s) langue(s) maternelle(s) et d’adultes apprenants de L2" in 6ème journée du Groupe de Contact en Psycholinguistique et Neurolinguistique (GCPN2021), Liège, Belgique, 2021

  • Codes CREF : Phonétique (DI5312), Enseignement des langues étrangères (DI5328), Psychologie (DI4200), Psychologie du développement premier age (DI4231)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) Le traitement approprié des indices émotionnels que porte la prosodie du signal de parole est une condition indispensable à une communication efficace. La difficulté majeure de son contrôle est cependant, pour le locuteur, que la prosodie des messages verbaux, influencée par les composantes émotionnelles, dépend aussi des structures de la langue et des rôles fonctionnels qu’elle a assignés à la prosodie (fonctions contrastives des unités lexico-sémantiques dans les langues tonales ou fonctions syntaxiques dans certaines langues atonales). La prosodie observée d’un énoncé peut donc apparaître doublement déterminée, et réductible à, d’une part, la prosodie émotionnelle (PE), et, d’autre part, la prosodie linguistique (PL), la première étant limitée dans ses moyens par le système de contraintes qu’impose la seconde. La communication efficace réclame une maîtrise des relations complexes entre PE et PL afin d’éviter tout contresens. Cet équilibre précaire peut être compromis dans deux types de configurations : lorsque le jeune enfant est en phase d’acquisition de sa L1 et lorsque le locuteur adulte en maîtrise de sa L1 entre en contact avec une L2. La manière dont la PL impacte la compétence en PE est cependant encore mal connue à ce jour. En marge de quelques rares études dans le domaine germanique, les langues romanes restent pratiquement inexplorées. La recherche proposée vise, en conséquence, à explorer les effets de la PL sur la PE dans divers contextes de communication, en présence de diverses langues ou variétés de langues et auprès de sujets caractérisés par des spécificités individuelles variées.

(Français) Le traitement approprié des indices émotionnels que porte la prosodie du signal de parole est une condition indispensable à une communication efficace. La difficulté majeure de son contrôle est cependant, pour le locuteur, que la prosodie des messages verbaux, influencée par les composantes émotionnelles, dépend aussi des structures de la langue et des rôles fonctionnels qu’elle a assignés à la prosodie (fonctions contrastives des unités lexico-sémantiques dans les langues tonales ou fonctions syntaxiques dans certaines langues atonales). La prosodie observée d’un énoncé peut donc apparaître doublement déterminée, et réductible à, d’une part, la prosodie émotionnelle (PE), et, d’autre part, la prosodie linguistique (PL), la première étant limitée dans ses moyens par le système de contraintes qu’impose la seconde. La communication efficace réclame une maîtrise des relations complexes entre PE et PL afin d’éviter tout contresens. Cet équilibre précaire peut être compromis dans deux types de configurations : lorsque le jeune enfant est en phase d’acquisition de sa L1 et lorsque le locuteur adulte en maîtrise de sa L1 entre en contact avec une L2. La manière dont la PL impacte la compétence en PE est cependant encore mal connue à ce jour. En marge de quelques rares études dans le domaine germanique, les langues romanes restent pratiquement inexplorées. La recherche proposée vise, en conséquence, à explorer les effets de la PL sur la PE dans divers contextes de communication, en présence de diverses langues ou variétés de langues et auprès de sujets caractérisés par des spécificités individuelles variées.