DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-08-23 - Colloque/Présentation - poster - Français - 2 page(s)

Geurts Hélène , Haelewyck Marie-Claire , "Empowerment et résilience : processus de recherche encapacitante" in Trois Congrès Mondial sur la Résilience - Résilience et Culture, Trois-Rivières, Canada, 2016

  • Codes CREF : Gériatrie - gérontologie (DI3347)
  • Unités de recherche UMONS : Orthopédagogie clinique (P319)

Abstract(s) :

(Français) Résilience et empowerment sont deux concepts couramment usités dans la littérature scientifique. Parfois confondus, ces derniers prônent, en effet, des finalités communes telles qu’un développement des compétences, un sens alloué à l’existence, une adaptation face à l’adversité (Brodsky & Cattaneo, 2013). Toutefois, tant résultat que processus dynamique (Ribes, 2006 ; Aujoulat, 2007), la résilience et l’empowerment demeurent des objectifs flous, ambigus et complexes à opérationnaliser pour les travailleurs sociaux et chercheurs en sciences humaines (Manyena, 2006 ; Ninacs, 2008 ; Rufat, 2010 ; Fotoukian et al., 2014). Face à ces concepts mettant en exergue l’importance du contexte environnant, tant dans l’analyse de la situation expérimentée que dans l’implémentation de pratiques adaptatives (Cattanéo & Chapman, 2010), notre recherche doctorale, basée sur la méthodologie d’une thèse par articles et une approche mixte, s’inscrit dans un processus participatif visant à modéliser le processus d’empowerment, à en identifier les freins et les leviers de sorte à contribuer de manière effective à la résilience de la population vieillissante belge. En d’autres termes, notre recherche exploratoire aspire à dresser des profils d’aînés « empowered » de sorte à prendre en considération leurs faiblesses, leurs habilités différentielles, leurs ressources mobilisables et à promouvoir des attitudes proactives susceptibles de contribuer au processus de résilience (Annaut, 2015). Notre poster présente dès lors le processus longitudinal adopté dans la réalisation de la recherche doctorale, le design expérimental développé en vue d’établir un clustering innovant et les premiers résultats discutés en référence au processus de résilience.