DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-03-29 - Vulgarisation/Autres media - Français - 28 page(s)

Ducobu Ludovic , "Le(s) concept(s) d’éther ou l’art de combler le vide"

  • Codes CREF : Physique théorique et mathématique (DI1210), Gravitation (DI1216)
  • Unités de recherche UMONS : Physique théorique et mathématique (S814), Physique nucléaire et subnucléaire (S824)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche sur les Systèmes Complexes (Complexys)
  • Centres UMONS : Algèbre, Géométrie et Interactions fondamentales (AGIF)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) L’idée d’un fluide présent dans tout l’univers, remplissant l’espace, et dont les propriétés seraient à l’origine de ce que l’on appelerait, en des termes modernes, les interactions fondamentales de la nature a, pendant longtemps, tenu une place importante en physique. Au cours de cet exposé, je propose de voir comment un tel fluide (baptisé éther) a été considéré, comment et pourquoi il a été introduit dans le développement des théories physiques (de la théorie de la gravitation newtonienne à l’électromagnétisme) jusqu’au début du xxe siècle. L’objectif sera de voir comment et pourquoi ce(s) concept(s) a (ont) dû évoluer jusqu’à devenir obsolète(s) – sous sa (leur) forme originale du moins – avec l’avènement de la relativité einsteinienne. Si le temps le permet, je tenterai de dresser un parallèle avec certains concepts présent dans la physique contemporaine afin d’étudier les similitudes et différences fondamentales entre ces concepts et l’éther «classique».