DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2010-06-05 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 21 page(s)

Friant Nathanaël , "Sentiments de justice des élèves de 15 ans en Belgique: Quels liens avec l'établissement fréquenté?" in Scientia Paedagogica Experimentalis, 42, 2, 257-278

  • Edition : Rijksuniversiteit, Gent (Belgium)
  • Codes CREF : Sociologie de l'éducation (DI4142), Pédagogie (DI4610)
  • Unités de recherche UMONS : Méthodologie et formation (P316)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) La recherche sur l’équité des systèmes éducatifs peut être basée sur la construction d’indicateurs objectifs des inégalités entre élèves ou groupes d’élèves (GERESE, 2005). Cependant, bien qu’être traité de manière équitable est essentiel, il est tout aussi important de ressentir ce traitement comme juste (Grisay, 1997; Meuret & Marivain, 1997; Dubet, 2004). Cet article présente une analyse secondaire de données provenant d’une enquête européenne à visée comparative (GERESE, 2008), dont le but est de décrire les sentiments et critères de justice des élèves de grade 9. Les résultats montrent en premier lieu, de manière consistante avec la littérature, que les élèves font l’expérience de différents types de sentiments de justice, que l’on peut appréhender par un « sentiment général de justice ». Ensuite, les résultats se centrant sur la Belgique francophone montrent qu’il y a peu de variation de ce sentiment général de justice entre établissements, mais que les élèves fréquentant un établissement en position moins favorable (selon plusieurs indicateurs de composition du public et de la structure de l’établissement) se sentent traités de manière plus juste que leurs collègues d’établissements plus favorisés.

(Anglais) The research on equity of educational systems can be based on the construction of objective indicators of inequalities between pupils or groups of pupils (GERESE, 2005). Nonetheless, although being treated on an equitable manner is essential, feeling that this treatment is fair is an important issue (Grisay, 1997; Meuret & Marivain, 1997; Dubet, 2004). This paper presents a secondary analysis of data from a European survey with comparative perspectives (GERESE, 2008), who aims at describing the feelings and criteria of justice of 9 graders. Results first show, consistently with the literature, that pupils experiment different types of feelings of justice that can be summarized as one only “general feeling of justice”. Secondly, results focusing on French Speaking Belgium show that there is little between-school variation of this general feeling of justice, but that pupils attending a “disadvantaged” school (according to several indicators of public composition and school structure) feel more fairly treated than their counterparts from more advantaged schools.