DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-11-21 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - page(s)

Konate Francis , Ancia Philippe , Bougouma Moussa, Buess-Hermann Claudine, Vitry Véronique , Yonli H. Arsène, "Les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE), Mines urbaines au Burkina Faso- Concentration des métaux" in Colloque International en Sciences et Technologies (CIST 2019) 1ère édition , Koudougou , BURKINA FASO, 2019

  • Codes CREF : Métallurgie des métaux rares (DI2318), Traitement des déchets (DI3845)
  • Unités de recherche UMONS : Métallurgie (F601)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)
  • Centres UMONS : Ingénierie des matériaux (CRIM)

Abstract(s) :

(Français) Les pays en voie de développement tel que le Burkina Faso, sont des destinations privilégiées des équipements électriques et électroniques (EEE) de seconde main souvent obsolète ou à obsolescence programmée. En fin de vie, ces EEE constituent des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) qui comprennent divers composants dont les PCBs (Printed Cards Booards) ou cartes de circuit imprimé. Les proportions très significatives de métaux précieux (Ag, Au, Pd) dans ces PCBs ont suggéré leur qualification de « Mine Urbaine » et interpellent à leur valorisation. Pour une gestion efficace et efficiente basée sur des méthodes innovantes et respectueuses de l’environnement, il est nécessaire (i) de déterminer une méthode adéquate pour la quantification des métaux et autres éléments chimiques présents et de (ii) réaliser un procédé de prétraitement adéquat visant à la concentration des métaux avant leur mise en solution. A cet effet, trois méthodes de digestions (a) à l’eau régale, (b) aux acides conventionnels (HCl + HNO3) associés au peroxyde d’hydrogène (H2O2) et (c) par micro-onde ont été respectivement appliquées sur quatre types de PCB ayant subis un prétraitement. Les analyses à l’ICP-AES ont démontrés de meilleurs résultats pour la digestion par micro-onde. Le prétraitement des PCB pour la concentration des métaux a montré une efficacité meilleure avec le procédé de réduction granulométrique basé sur deux niveaux de broyage visant à la libération des métaux des autres matériaux. Le premier ayant consisté à un déchiquetage avec un broyeur à couteaux, et le second avec un broyeur à marteaux. Les métaux ont été concentrés par deux méthodes dont une séparation magnétique pour la séparation des particules magnétiques des non magnétiques, et une séparation gravimétrique sur une table à secousse pour la séparation des polymères et autres matériaux de masses légères, des métaux.


Mots-clés :
  • (Français) DEEE.
  • (Français) Métaux précieux
  • (Français) Mine urbaine
  • (Français) PCB