DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2002-03-29 - Travail sans promoteur/Rapport de recherche - Français - 49 page(s)

Berlemont Benoît, Gabric Mathieu , Potvin Christophe, Thiry Pol, "Démarche qualité appliquée à l’accompagnement des adultes en formation continue - Projet Interreg II"

  • Codes CREF : Recyclage, éducation permanente (DI4617)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) L’enquête menée concerne les étudiants nouvellement inscrits à l’Université de Mons-Hainaut. Elle s’intègre dans le contexte du projet Interreg II intitulé « Démarche qualité appliquée à l’accompagnement des adultes en formation continue ». Quatre formations organisées par l’UMH à horaire décalé sont visées : la candidature en sciences psychologiques et de l’éducation ; la licence en gestion de l’entreprise ; la licence en informatique, orientation gestion ; le diplôme d’études complémentaires (DEC) en sciences économiques, orientation management de l’information en entreprise. Les questionnaires ont été récoltés entre octobre et décembre 2000. Ceux-ci interrogent sur la démarche d’engagement en formation, la manière dont les personnes se représentaient celle-ci, ainsi que l’encadrement rencontré à l’université.

Notes :
  • (Français) Le projet « Démarche qualité appliquée à l’accompagnement des adultes en formation continue » a bénéficié du soutien du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg II. L’opérateur wallon est l’ASBL Interuniversitaire Hennuyère et deux de ses universités membres (Faculté Polytechnique de Mons et Université de Mons-Hainaut). L’opérateur français est l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Pour le versant wallon, Messieurs Christian Delvosalle (FPMs) et Pol Thiry (UMH) ont dirigé le projet. Celui-ci s'est achevé en 2001 et avait pour objectifs, notamment : d’améliorer la qualité des dispositifs de formation continue par une meilleure prise en compte des attentes des étudiants et des entreprises ; de capitaliser les expériences acquises et de créer un véritable réseau d’accueil et d’information des étudiants potentiels. Des enquêtes ont été menées auprès des étudiants ainsi qu’auprès de personnes ayant demandé des renseignements sur les formations. Celles-ci ont permis l’amélioration des services de formation continue.