DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-12-01 - Article/Compte-rendu - Français - page(s)

Hayette Manon , "C. Gravet et K. Lievois (dir.). Vous avez dit littérature belge francophone? Le défi de la traduction. Peter Lang, 2021. 436p." in Babel: Revue Internationale de la Traduction, 67, 2

  • Edition : John Benjamins Publishing Company (Netherlands)
  • Codes CREF : Langue et littérature françaises (DI5365), Traduction (DI5326), Enseignement des langues étrangères (DI5328), Didactique (DI4616)
  • Unités de recherche UMONS : Communication écrite (T203)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
  • Centres UMONS : Ciéphumons (CIEPH)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Dès son indépendance en 1830, la Belgique a oeuvré pour se créer une identité culturelle à travers l’élaboration d’une littérature nationale. Cependant, la littérature belge francophone est souvent marginalisée et reste méconnue de son propre public, si bien que la «belgitude» de ses auteurs – pour reprendre le terme de Klinkenberg – se voit effacée, au profit d’une identité pseudofrançaise. En outre, cette littérature s’avère mal diffusée à l’international, car peu traduite. Il est donc indispensable d’encourager la recherche en traductologie à ce sujet, ce qu’opère précisément le livre collectif commenté ici, qui dérive du colloque «La traduction de la littérature francophone » organisé à l’Université de Mons en décembre 2018. Après une introduction générale des éditrices Catherine Gravet et Katrien Lievois (p.7–23), l’ouvrage se divise en quatre parties, intitulées respectivement «Traduction et création», «Travail et Archives de traducteurs», «Traduction et réfraction» et «Inventaires».


Mots-clés :
  • (Français) Traduction
  • (Français) Littérature belge francophone