DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-12-16 - Colloque/Présentation - poster - Allemand - 1 page(s)

Gonze Nicolas , "Contribution scientifique et technologique pour le développement de la mine à ciel ouvert de Kipoi (RDC)" in Journée de rencontre "Jeunes Chercheurs Outre-Mer", Bruxelles, Belgique, 2014

  • Codes CREF : Exploitation des mines et carrières (DI2320)
  • Unités de recherche UMONS : Génie Minier (F408)

Abstract(s) :

(Français) Depuis des dizaines d’années, la République Démocratique du Congo représente un important pôle minier du fait de sa richesse en ressources minérales. A l’heure actuelle, la multiplication des projets miniers et les contraintes économiques de plus en plus importantes, entraînent l’apparition d’un nombre toujours plus important de défis à relever afin de conduire à bien ces différents projets. Dans ce cadre, il est courant que le Service de Génie Minier de la FPMs y envoie sous la forme de stage, ses ingénieurs des mines en cours de cursus afin d’y parfaire leurs connaissances en participant au développement de certains sites miniers. Dans mon cas, j’ai eu l’opportunité, durant quatre semaines, de participer au développement du projet minier de la Société d’exploitation de Kipoi qui exploite un gisement cupro-cobaltifère à 75 kilomètres au Nord de Lubumbashi. Cette exploitation étant relativement jeune au moment du stage, de nombreux points étaient encore à améliorer ou à mettre en place pour garantir le bon fonctionnement d’une telle exploitation. Dans ce cadre, cinq projets distincts furent réalisés : - Le mapping géologique de l’exploitation en vue de son optimisation ; - L’optimisation du tracé d’une future route permettant de relier le site de l’exploitation avec celui du futur campement de base ; - La mise au point d’une procédure standard d’échantillonnage permettant d’obtenir des échantillons de concentré les plus représentatifs possibles afin de clore tout débat entre le vendeur et l’acheteur au moment de la vente d’un lot ; - L’analyse de la teneur en cuivre d’un stock de minerai afin de déterminer sa proportion au sein du blending alimentant l’unité de concentration ; - La réalisation de schémas de tir pour optimiser l’abattage et faciliter le chargement de la roche abattue. De manière plus générale, ces stages sont une expérience unique et enrichissante sur le plan professionnel mais également humain.