DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-06-10 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - page(s)

Delizee Anne , "Principaux enjeux d'un suivi psychothérapeutique bilingue interprété considéré dans sa singularité" in Santé mentale & interprétation : une collaboration interprofessionnelle riche de sens, Bruxelles, Belgique, 2021

  • Codes CREF : Communication interculturelle (DI4718), Linguistique appliquée (DI5320), Communication interpersonnelle (DI4717), Traduction (DI5326)
  • Unités de recherche UMONS : Traduction spécialisée et Terminologie (T204)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
  • Centres UMONS : Centre interdisciplinaire de recherche en traductologie (CIRTRA)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Quels sont les principaux avantages, écueils et questionnements suscités par un suivi psychothérapeutique bilingue interprété ? Nous apporterons quelques éléments de réponse en nous appuyant sur la littérature scientifique portant sur l’interprétation en santé mentale, sur l’observation non participante (Soulé 2007) d’interactions interprétées en santé mentale, sur l’analyse thématique d’interviews semi-structurées (Paillé et Mucchielli 2013) menées avec des thérapeutes, des interprètes et des patients, ainsi que sur l’analyse de l’action collective (Méthode d’Analyse en Groupe-MAG, Van Campenhoudt et coll. 2005) effectuée lors de 5 rencontres interprofessionnelles thérapeutes-interprètes. Depuis la perspective de la collaboration interprofessionnelle thérapeute-interprète, nous réfléchirons aux principaux enjeux communicatifs et relationnels de la thérapie interprétée, ainsi qu’aux éléments sous-jacents qui donnent corps à « l’entre-trois » thérapeute-patient-interprète. Nous passerons en revue les conditions sine qua non qui permettent la construction d’un tandem collaboratif thérapeute-interprète. Du point de vue communicatif, travailler en tandem permet de co-gérer de manière efficace l’échange, notamment au niveau des tours de parole, ainsi que les défis inhérents au transfert interlinguistique et interculturel. Nous verrons quels outils les deux professionnels peuvent partager afin de rehausser l’efficacité de cette co-gestion. Du point de vue relationnel, la confiance du patient, tout particulièrement en l’interprète, semble être la porte d’entrée de la thérapie interprétée. Nous mettrons en évidence les éléments essentiels qui construisent la confiance dans les trois dyades, à savoir entre le patient et l’interprète, entre le thérapeute et l’interprète, et entre le patient et le thérapeute. Nous discuterons le tissage relationnel dyadique et triadique en lien avec la construction de l’alliance thérapeutique et à la lumière de la juste posture déontologique adoptée par l’interprète. Nous aborderons enfin les probables implications symboliques, interpersonnelles, linguistiques et psychiques de la présence d’un interprète dans la thérapie. Cette cartographie des principaux enjeux d'un suivi psychothérapeutique bilingue interprété offrira, nous l’espérons, des pistes de réflexion et d'action pour trouver des modalités d'accordage entre le thérapeute et l’interprète afin de co-construire un espace de parole sécurisant et soutenant au service du mieux-être du patient, en tenant compte de la singularité de chaque rencontre thérapeutique.