DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-02-11 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 35 page(s)

Viseur Robert , Charleux Amel, "Changement de gouvernance et communautés open source : le cas du logiciel Claroline" in Innovations: Revue d'Economie et de Management de l'Innovation

  • Edition : De Boeck
  • Codes CREF : Technologies de l'information et de la communication (TIC) (DI4730), Economie de l'entreprise (DI4322)
  • Unités de recherche UMONS : Technologies de l'Information et de la Communication (W714)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Technologies de l’Information et Sciences de l’Informatique (InforTech), Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Depuis le milieu des années 1990, les logiciels libres et open source intègrent progressivement la sphère économique et entraînent le développement de grandes communautés en ligne. Bien que ces communautés aient été largement étudiées, leur cohabitation avec les éditeurs de logiciels reste cependant mal maîtrisée. Plus précisément, le rôle que peuvent jouer ces communautés au-delà de leur contribution technique est sous-étudié. Dans notre recherche, nous questionnons le rapport entre un éditeur et sa communauté en prenant pour unité d’analyse la réaction de la communauté face à des changements stratégiques de gouvernance initiés par l’éditeur. Afin d’atteindre notre objectif, une étude longitudinale s’imposait. Claroline est un projet populaire de Learning Management System open source dont sont issus, directement ou indirectement, plusieurs autres projets open source. Compte tenu de sa diffusion, de l’évolution de sa gouvernance, de ses forks et de sa résilience, Claroline présentait un terrain de recherche idéal pour comprendre les dynamiques communautaires. Finalement, nos résultats montrent que les communautés libres et open source peuvent être à l’origine de résistances et entraver la mise en œuvre de certaines décisions stratégiques liées notamment aux modes de gouvernance.

(Anglais) Since the mid-1990s, free and open source software has been gradually integrating the economic sphere and leading to the development of large online communities. Although these communities have been widely studied, their coexistence with software editors remains poorly controlled. More specifically, the role that these communities can play beyond their technical contribution is under-researched. In our research, we question the relationship between an editor and its community by taking as a unit of analysis the reaction of the community to strategic changes in governance initiated by the editor. In order to reach our goal, a longitudinal study was needed. Claroline is a popular open source Learning Management System project that directly or indirectly produces several other open source projects. Considering its diffusion, the evolution of its governance, its strengths and its resilience, Claroline presented an ideal research ground for understanding community dynamics. Finally, our results show that free and open source communities can be at the root of resistance and hinder the implementation of certain strategic decisions related in particular to modes of governance.