DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-04-09 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 1 page(s)

Stanciu Victor Ioan , Erauw Jean-Pierre, Vitry Véronique , Delaunois Fabienne , "Amélioration des propriétés mécaniques des alliages WC-Co par l’utilisation d’un liant dopé et frittage SPS" in Colloque Réseau National de la Métallurgie La Métallurgie, quel Avenir !, Nancy, France, 2019

  • Codes CREF : Métallurgie (DI2310), Matériaux composites (DI2726), Matériaux céramiques et poudres (DI2744), Métallographie (DI2330)
  • Unités de recherche UMONS : Métallurgie (F601)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)

Abstract(s) :

(Français) La durabilité des pièces résistantes à l'usure fabriquées avec composites WC-Co est liée à l'homogénéité du matériau. Pour obtenir un composite homogène, de longs temps de mélange sont nécessaires. Afin de réduire ces temps technologiques, un nouveau type de liant a été créé en incorporant l'inhibiteur de croissance des grains dans le cobalt. La présence de l'inhibiteur réduit la plasticité du cobalt, facilitant son incorporation dans la masse des particules de carbure de tungstène, réduisant ainsi le temps d'homogénéisation. Une poudre d'une granulométrie d'environ 0,5 µm a été mélangée avec 10% en poids de poudre de cobalt dopée au Cr3C2 (liant dopé). Le mélange a été effectué dans un broyeur planétaire à billes à deux vitesses: 300 tr/min et 600 tr/min. Le rapport billes/poudre broyée était de 4:1 et 20 ml d'éthanol ont été ajoutés en tant qu'agent anti-agglomérant. Le temps d'homogénéisation a été fixé à 10 heures pour observer l'effet du liant dopé sur les propriétés des composites fabriqués. Les échantillons ont été frittés par technique SPS en utilisant une machine SPS. Les échantillons ont été pressés dans un moule en graphite de 20 mm de diamètre en utilisant environ 20 g de poudre pour chaque échantillon. Deux vitesses de chauffage ont été utilisées: 50°C/min. et 250°C/min. Les résultats montrent une amélioration de la ténacité des échantillons frittés avec une vitesse de chauffage plus élevée. Les échantillons de broyage à grande vitesse ont une dureté plus élevée que ceux mélangés à basse vitesse.


Mots-clés :
  • (Français) carbure de tungstène
  • (Français) SPS
  • (Français) propriétés
  • (Français) liant dopé