DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-12-10 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Rendon De La Cruz Aurélia , Simoes Loureiro Isabelle , Rossignol Mandy , Lefebvre Laurent , "Investigation des erreurs en lecture à voix haute de mots irréguliers et de pseudomots dans la maladie d’Alzheimer : présentation d’un design expérimental." in Groupe de Contact “Psycholinguistique & Neurolinguistique" (GCPN), Louvain-la-Neuve, 10 décembre 2019 , Louvain-la-Neuve, Belgique, 2019

  • Codes CREF : Psychopathologie (DI3513), Neurosciences cognitives (DI4296), Sciences cognitives (DI4290), Psychologie cognitive (DI4211)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie cognitive et Neuropsychologie (P325)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage), Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
  • Centres UMONS : Centre de recherche interdisciplinaire en Psychophysiologie et Electrophysiologie de la cognition (CIPsE), Mind & Health (CREMH)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Abstract « Groupe de contact FNRS – neurolinguistique et psycholinguistique » max 250 mots Investigation des erreurs en lecture à voix haute de mots irréguliers et de pseudomots dans la maladie d’Alzheimer : présentation d’un design expérimental Aurelia Rendón de la Cruz, Isabelle Simoes Loureiro, Mandy Rossignol, Laurent Lefebvre Au sein de la maladie d’Alzheimer (MA), des erreurs de régularisation sont communément observées lors de la lecture à voix haute de mots irréguliers peu fréquents, ainsi que des erreurs lors de la lecture de pseudomots. Cependant, il n’existe actuellement pas de consensus quant au fonctionnement des sous-composantes de la lecture pouvant expliquer ces erreurs. Dès lors, sur la base du modèle à double voie de Coltheart et al. (2001), cette étude vise l’évaluation de cinq processus qui sous-tendent la lecture à voix haute de mots isolés : le traitement visuel (TV), le lexique orthographique d’entrée (LOE), la mémoire sémantique (MS), le lexique phonologique de sortie (LPS) et le buffer phonologique (BP). Trois groupes de participants seront recrutés pour cette étude : MA légers, MA modérés et un groupe contrôle, appariés en âge, sexe et niveau socio-culturel. Outre une tâche de lecture à voix haute de mots isolés, cinq tâches (quatre informatisées et une orale) visant chacune l’évaluation d’une des composantes du modèle à double voie, seront administrées. Celles-ci comprennent des tâches d’appariement de pseudomots (TV), sémantique (MS) et sémantique de mots irréguliers peu fréquents uniquement, dont la régularisation mène à un nouveau mot (ex : FARD  /fard/) (LPS), une tâche de décision lexicale (LOE) et la tâche de répétition de pseudomots (BP) de Poncelet & Van der Linden (2003). L’ensemble de ces tâches seront créées à l’aide du même corpus de mots (réguliers et irréguliers, fréquents et peu fréquents) et de pseudomots (homophones et non homophones).