DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-05-01 - Livre/Chapitre ou partie - Français - 21 page(s)

Hendrick Stéphan , Denis Jennifer , "Familles, psychose, institution et corésilience" in "Résilience. de la recherche à la pratique " , 978-2-7381-3109-6

  • Edition : ODILE JACOB
  • Codes CREF : Psychopathologie (DI3513), Psychiatrie (DI3521), Analyse des systèmes (DI2152), Psychologie clinique (DI3524)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie clinique systémique et psychodynamique (P351)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
  • Centres UMONS : Mind & Health (CREMH)

Abstract(s) :

(Français) Pendant très longtemps, on a tenté d'expliquer les souffrances mentales par la possession diabolique ou par la dégénérescence. Il a fallu attendre la fin du XIXè siècle pour commencer à penser le traumatisme. et ce n'est que depuis les années 1980 qu'émerge l'idée de résilience, la possibilité de se remettre à vivre après une agonie psychique traumatique ou dans l'adversité. La définition de la résilience est simple et largement acceptée, mais ce qui est plus difficile à découvrir, ce sont les conditions qui permettent la reprise d'un nouveau développement après un traumatisme. Issu du 1er congrès mondial sur la résilience, ce livre présente les recherches pluridisciplinaires internationales menées dans l'optique de découvrir les facteurs qui vont rendre possible ce retour à la vie. Grâce à des approches qui intègrent les apports de la neurologie et permettent d'asseoir des dimensions scientifiques et biologiques sur des observations cliniques et sociales, le concept de résilience prend un nouvel essor. Sous la direction de Boris Cyrulnik et Marie Anaut.