DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2021-11-26 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - page(s)

Fagniart Sophie , Delvaux Véronique , Philippart De Foy Marie , Piccaluga Myriam , Harmegnies Bernard , Huet Kathy , "Intelligibilité/compréhensibilité de jeunes enfants : étude des effets de familiarité des auditeurs." in 6ème journée du Groupe de Contact en Psycholinguistique et Neurolinguistique (GCPN2021), Liège, Belgique, 2021

  • Codes CREF : Phonétique (DI5312), Acoustique (DI1264), Oto-rhino-laryngologie (DI3342), Psycholinguistique (DI421B)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)

Abstract(s) :

(Français) Les travaux menés dans le cadre de cette communication s’intéressent au développement phonétique et phonologique de jeunes enfants monolingues et bilingues, et plus spécifiquement sur l’étude de l’intelligibilité et de la compréhensibilité et leur évaluation dans la parole non pathologique de très jeunes enfants. L’objectif est ici d’étudier l’effet de caractéristiques liées à l’auditeur (expertise ou statut linguistique) sur l’évaluation objective et subjective de l’intelligibilité et de la compréhensibilité, au travers deux études : l’une consiste à étudier l’effet de l’expertise de l’auditeur (5 « experts » et 5 « non-experts ») sur les productions orales de 8 enfants monolingues âgés de 24 à 31 mois ; la seconde (étude 2) étudie l’effet du statut linguistique (monolingue ou bilingue) d’auditeurs (N=12) sur les scores d’intelligibilité/compréhensibilité qu’ils ont attribués aux productions orales de 3 enfants bilingues simultanés français-italien présentant chacun une dominance linguistique différente (dominance en français, en italien, bilinguisme équilibré). L’étude 1 met en évidence un effet significatif de la expertise des auditeurs sur l’intelligibilité, effet qui diffère en fonction du type d’évaluation (subjective ou objective): les juges non-experts attribuent des notes plus élevées à l’échelle subjective que le groupe de juges experts alors que ces derniers obtiennent des scores plus élevés aux échelles objectives. L’étude 2 permet d'observer que la dominance linguistique des locuteurs ainsi que leur âge ont une influence significative sur les scores attribués, mais aussi il existe un effet d’interaction entre le statut bilingue ou monolingue des locuteurs et le type de bilinguisme (équilibré ou à dominance francophone/italophone) des auditeurs. Le statut linguistique des locuteurs n'a en revanche pas d'effet à lui seul, les auditeurs monolingues et bilingues ne montrant pas de scores significativement différents, tout auditeur confondu.