DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2018-12-01 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 15 page(s)

Henry Kevin , "Alibaba, ou la nouvelle Utopie" in Équivalences : Revue de Traduction et de Traductologie, 45, 1-2, 177-192

  • Edition : Université libre de Bruxelles. Département de Traduction et Interprétation, Bruxelles (Belgium)
  • Codes CREF : Linguistique appliquée (DI5320), Langues et littératures d'Asie du sud et du sud-est, chinois (DI536Q), Linguistique comparée (DI5327), Traduction (DI5326), Linguistique appliquée (DI5323)
  • Unités de recherche UMONS : Communication écrite (T203)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) In this article, we will take the Chinese book The Alibaba Way (Lowrey 2014, 2016), an apologetic presentation of the Internet company Alibaba’s commercial model, as an illustration to show all the intricacies and subtleties that the translator can encounter in a text highly structured by phraseology and culturemes written in a language without any link with the target language, in this case French. We will emphasise how a tangled web of references pertains to building the marketing identity of the described company and which role it has played in the translational transfer. From these examples, we will postulate the existence of so-called “structuring metaphors” in pragmatic texts and study their implications in translation studies.

(Français) Dans cet article, en prenant pour illustration l’ouvrage Le modèle Alibaba (Lowrey 2014, 2016), présentation apologétique du modèle commercial de la société Internet chinoise Alibaba, dont nous avons personnellement réalisé la traduction en français, nous nous proposons de montrer les intrications et les subtilités que peut rencontrer le traducteur dans un texte véritablement structuré par la phraséologie et les culturèmes et rédigé dans une langue source sans aucun dénominateur commun avec la langue cible. Nous indiquerons ainsi comment, comme notre corpus de base, un ensemble de références diverses mais cohérentes participe de la construction de l’identité marketing de l’entreprise décrite, et pourquoi nous avons dû nous soucier de ces diverses allusions dans notre traduction. À partir de ces exemples, nous postulerons l’existence de ce que nous appellerons « métaphores structurantes » dans les textes pragmatiques et envisagerons certaines implications de ce concept en traductologie.


Mots-clés :
  • (Français) traduction pragmatique
  • (Français) chinois
  • (Français) métaphore structurante
  • (Français) culturème
  • (Français) phraséologie