DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-12-13 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Kyona Crépin, Descamps Fanny , Fay Gomord Ophélie, Ancia Philippe , Tshibangu Katshidikaya , "Caractérisation de briques en terre crue incorporant des rejets de flottation de minerais cupro-cobaltifères" in Young Researchers Overseas'Day, Bruxelles, Belgique, 2016

  • Codes CREF : Résistance et comportement des matériaux (DI2110)
  • Unités de recherche UMONS : Génie Minier (F408)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Science et Ingénierie des Matériaux (Matériaux)
  • Centres UMONS : Ingénierie des matériaux (CRIM)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) La présente étude cherche à caractériser des briques en terre crue qui contiennent respectivement 0% , 5% , 10% et 15% de rejets solides issus de la flottation des minerais oxydés, mixtes et sulfurés stockés dans une digue de la Compagnie Minière du Sud-Katanga en République Démocratique du Congo. Ce type de briques favoriserait une meilleure gestion de l’environnement suite à l’évacuation des rejets de leur site de stockage et limiterait la déforestation (Kabulu et al., 2006 ). Ces rejets estimés à plus de 1534 390 de tonnes sèches contiennent certains métaux tels que le cuivre et le cobalt (Kitobo, 2007). Les micrographies réalisées sur les différents échantillons de briques contenant respectivement 0% de rejets, 5% de rejets, 10% de rejets et 15% de rejets, et les spectres EDX y relatifs ont montré l’existence d’unee la porosité interparticulaire et la présence de matériaux argileux pouvant être de la kaolinite et de l’illite. Il a été aussi décelé la présence dDes cristaux rhomboédriques ont aussi été observés ; ils sont, caractéristiques de la dolomite issue probablement de la roche mère ayant engendré lesdes sols qui entrent dans la fabrication de ces briques, et de la gangue des minerais initialement traités par la Générale des Carrières et des Mines et stockés aussi dans la digue. La caractérisation mécanique des échantillons réalisée par poinçonnage montre que les différentes formulations de matériaux présentent des résistances au poinçonnage très proches, ce qui appuie aussi les résultats très proches obtenus lors des essais soniques et qui prouvent que l’ajout des rejets ne modifie presque pas les performances mécaniques des briques. L’allure des courbes de poinçonnage et la forme des cratères obtenus font penser à la présence de la microstructure collapse au sein de ces matériauxtraduisent une rupture par effondrement de la structure poreuse (pore collapse) (Fay-Gomord et al., 2016 ; Mowar et al.,1996).