DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-12-22 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 2 page(s)

Haelewyck Marie-Claire , Geurts Hélène , "Ecriture expressive : dispositif vecteur de résilience auprès de la personne âgée en maison de repos" in Trois Congrès Mondial sur la Résilience - Résilience et Culture, Trois-Rivières, Canada, 2016

  • Codes CREF : Gériatrie - gérontologie (DI3347)
  • Unités de recherche UMONS : Orthopédagogie clinique (P319)

Abstract(s) :

(Français) Le vieillissement démographique suscite un intérêt croissant à l’égard de la population vieillissante, pose le défi de l’adaptation de l’accompagnement offert aux caractéristiques et besoins pluriels des aînés dans une perspective de promotion de la qualité de vie (Adam et al., 2013). En effet, la vieillesse augmente le risque de subir des évènements aversifs liés notamment aux pertes éprouvées (Ribes, 2006). Pour résister à cette adversité du deuil, l’intégration de la douleur dans un récit biographique est plébiscitée de sorte à donner sens aux évènements traumatiques vécus (Naef et al., 2013). Plus précisément, Bannour et Piolat (2010) mettent en exergue les bienfaits de l’écriture expressive où le sujet est invité à décrire des émotions intimement liées à un évènement personnel intense à valence négative. Cependant, ce paradigme a été peu étudié auprès des aînés. A ce titre, le Service d’Orthopédagogie Clinique a mené deux études auprès de la population évoluant en maison de repos (N : 28). La première a évalué l’impact de la participation au dispositif d’écriture expressive liée au deuil d’un proche sur la régulation émotionnelle. La seconde a mesuré l’effet du dispositif à l’égard de l’entrée en maison de repos sur la régulation émotionnelle, le coping et le processus de résilience. Cette dernière étude a également comparé l’impact de trois modalités d’expression que sont l’écriture centrée sur des émotions positives, négatives et l’écoute musicale. Notre communication aspire donc à présenter le paradigme d’écriture expressive et à illustrer les résultats associés sur base des travaux menés.