DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2018-11-29 - Colloque/Présentation - poster - Français - page(s)

Fagniart Sophie , Delvaux Véronique , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Harmegnies Bernard , "Etude acoustique longitudinale d’un trouble phonétique de production du voisement." in Groupe de contact FNRS Psycholinguistique & Neurolinguistique, Mons, Belgique, 2018

  • Codes CREF : Phonétique (DI5312), Acoustique (DI1264), Oto-rhino-laryngologie (DI3342), Psycholinguistique (DI421B)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) L’étude présentée a consisté en un suivi longitudinal d’un jeune garçon présentant des difficultés de production des consonnes voisées, entraînant des difficultés en langage oral et écrit. Trois testings ont été réalisés à trois mois d’intervalle, pendant qu’une rééducation logopédique visant l’acquisition d’une perception et une production correcte du trait de voisement était menée, avec pour objectif d’améliorer les compétences orales mais également écrites. Cette étude avait un objectif double : d’une part, une visée clinique, en utilisant le signal acoustique comme outil permettant d’approfondir le diagnostic de troubles langagiers et ainsi de pouvoir réaliser une prise en charge plus adaptée ; d’autre part, une visée plus épistémologique visant à évaluer l'intérêt de documenter le trouble via l'observation des caractéristiques fines du signal acoustique et de leur évolution au cours du temps. Les résultats des trois testings (analyses acoustiques et perceptives) montrent un effet bénéfique significatif du programme rééducatif mis en place, le sujet passant p.ex. de 56 à 82% de productions jugées correctement voisées en dénomination d’images. Nos analyses ont par ailleurs permis de mettre en évidence des phénomènes acoustiques donnant lieu à des productions jugées intermédiaires, c’est-à-dire des productions dont le caractère voisé ou non voisé n’est pas univoque. A la conférence, nous présenterons différents phénomènes acoustiques pouvant témoigner de stratégies compensatoires utilisées spontanément par le sujet (nasalisation du prévoisement, épenthèses,…), et nous discuterons du bénéfice apporté par le signal acoustique dans l’établissement d’un diagnostic et dans l’évaluation des effets d’une prise en charge.