DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2019-12-10 - Colloque/Présentation - poster - Français - page(s)

Gioiella Marina , Delvaux Véronique , Piccaluga Myriam , Huet Kathy , Harmegnies Bernard , "Evolution des productions vocaliques d’apprenantes hispanophones en français langue étrangère sous l’effet de la correction phonétique" in Quatrième journée du Groupe de Contact en Psycholinguistique et Neurolinguistique (GCPN), Louvain-la-Neuve, Belgique, 2019

  • Codes CREF : Psycholinguistique (DI5321), Phonétique (DI5312), Traitement du langage (DI4299), Enseignement des langues étrangères (DI5328), Phonologie (DI5311), Linguistique appliquée (DI5323), Didactique (DI4616)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Cette étude exploratoire s’inscrit dans le cadre de notre thèse de doctorat consacrée aux processus impliqués dans la réorganisation du système phonique des apprenants en langue étrangère lorsqu’ils sont soumis aux divers procédés pédagogiques traditionnellement regroupés sous l’étiquette de « correction phonétique ». Les productions de parole de 3 apprenantes hispanophones du français (niveau B2) ont été enregistrées lors de diverses tâches. Le pré-test et le post-test étaient identiques et consistaient en un entretien semi-structuré (parole spontanée) en français puis en espagnol; la lecture de logatomes au sein d'une phrase porteuse en espagnol; la répétition de logatomes, puis d’un court dialogue en français. L'entraînement consistait en 18 séances de correction phonétique (6 semaines * 3 séances de 40 min par semaine). A la fin de chaque séance, la tâche de répétition de logatomes en français était réalisée. Basées sur des mesures de F1, F2, F3 prises sur N voyelles, les analyses se sont concentrées sur la description du système vocalique des participantes en espagnol–L1 et en français–L2 avant et après l’exercice de correction phonétique (comparaisons pré-test/post-test). Les résultats montrent une évolution significative des productions en direction de la cible (système du français, incarné par le modèle à répéter et l’enseignante en correction phonétique): en particulier pour certains sous-systèmes du système vocalique, à savoir les voyelles nasales, les voyelles antérieures arrondies et les voyelles d’aperture moyenne, qui sont globalement mieux différenciées entre elles et plus proches de la prononciation standard en post-test qu’en pré-test.