DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2016-09-18 - Colloque/Abstract - Français - 1 page(s)

Verhaegen Clémence , Delvaux Véronique , Fagniart Sophie , Huet Kathy , Piccaluga Myriam , Harmegnies Bernard , "Les effets de l’âge sur les capacités de production de la parole: une étude acoustique de l’évolution du Voice Onset Time entre 50 et 80 ans." in Journées d'Etude du Vieillissement Cognitif. 19-20 septembre 2016., Bordeaux, France, 2016

  • Codes CREF : Phonétique (DI5312), Logopédie (DI3355), Psycholinguistique (DI421B), Traitement du langage (DI4299), Phonologie (DI5311)
  • Unités de recherche UMONS : Métrologie et Sciences du langage (P362)
  • Instituts UMONS : Institut de recherche en sciences et technologies du langage (Langage)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Cette étude s’intéresse à l’évolution des capacités de production de la parole dans le vieillissement sain, dans une perspective lifespan. En plus de la diminution des capacités cognitives et de production langagière en raison de difficultés phonologiques et lexico-sémantiques (Barresi et al., 2000), l’âge entraine une réduction des capacités de mobilisation et de coordination neuromusculaires impliquées dans la production de la parole (Sweeting & Baken, 1982). Cependant, l’évolution des capacités de production de la parole dans le vieillissement a rarement été étudiée, particulièrement en langue française. Nous réalisons actuellement une étude auprès de participants âgés répartis en trois groupes de 51-60, 61-70 et 71-80 ans (N=20 dans chaque groupe), en comparaison avec des participants de 18 à 30 ans. Les données sont en cours de recueil. Afin de faire émerger des éléments constitutifs de la parole des sujets de manière objective et d’ainsi mieux caractériser leurs difficultés, nous réalisons une analyse acoustique des productions orales des participants âgés. Nous nous centrons sur l’analyse du Voice Onset Time (VOT), un paramètre important de la distinction entre les occlusives voisées et non voisées en français et qui constitue un indice intéressant des capacités de coordination entre les gestes glottiques et supra-glottiques (Nespoulous et al., 2013). Dès lors, en plus de tâches classiques de dénomination et de répétition, les participants effectuent une tâche de répétition de 84 non-mots CVCV, comprenant les six consonnes occlusives du français /p,t,k,b,d,g/, associées aux trois voyelles cardinales /a,i,u/. En raison des difficultés de coordination des articulateurs liées à l’âge, nous nous attendons à observer une diminution progressive, entre 50 et 80 ans, de la capacité à maintenir simultanément voisement et occlusion supra-laryngée, qui se manifesterait acoustiquement par une difficulté à maintenir un VOT négatif long (Lisker & Abramson, 1964) lors de la production des consonnes occlusives voisées.


Mots-clés :
  • (Français) délai d'établissement du voisement
  • (Français) phonologie
  • (Français) vieillissement cognitif
  • (Français) phonétique