DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2020-12-01 - Colloque/Article dans les actes avec comité de lecture - Français - 6 page(s)

Simoens Pascal , "Analyse des rapports d'influences des acteurs par l'usage de la plateforme socionumérique Facebook dans le cadre de la sauvegarde du pont des trous à Tournai" in La Fabrique de la participation Culturelle. Plateformes numériqus et enjeux démocratiques, Paris, France, 2020

  • Codes CREF : Urbanisme et architecture (aspect sociologique) (DI2650)
  • Unités de recherche UMONS : Projets, Ville et Territoire (A520)
  • Instituts UMONS : Institut NUMEDIART pour les Technologies des Arts Numériques (Numédiart), Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)
  • Centres UMONS : Urbanisation Revitalisation Bâtiment Architecture Innovations Espaces (URBAINE)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) Our job as architects and urban planners has regularly confronted us with the challenges of citizen participation, which we have seen evolve with the evolution of digital tools since 2008. From the beginnings of social networks to today, the actors and citizens of the city have seized the communication to reach influence objectives for certain urban projects. We propose here the analysis of what we could call "a textbook case", that of the Pont des Trous in Tournai, which we analyse through the position of the author of a FB page particularly influential to the point of having modified the decisions of the Walloon government as well as the UNESCO authorities. A new form of influence driven by the passion for heritage resulting from the historical struggles against the exacerbated modernity of the bruxellisation movement and which have touched the Belgian collective unconscious.

(Chinois) Notre métier d’architecte et d’urbaniste nous a confrontés régulièrement aux enjeux de la participation citoyenne que nous avons vu évoluer depuis 2008 avec l’émergence des outils numériques et plus particulièrement de l’arrivée des plateformes socionumériques (PSN). Un changement de paradigme permettant à certains acteurs et citoyens de la ville de s’emparer de la communication pour atteindre des objectifs d’influences pour certains projets urbains. Face à ces nouveaux mécanismes urbains, nous proposons l’analyse d’un cas d’école, celui du Pont des Trous à Tournai, au travers de la position de l’auteur d’une page FB particulièrement influente à tel point d’avoir influencé les décisions du gouvernement wallon ainsi que les instances de l’UNESCO. Une analyse basée sur une démarche ontologique des liens entre la théorie de l’information (SHANNON, 1948) et le langage (WIENER, 2014), au travers des objets meinongien en lien avec les outils de communication mobiles (FERRARIS, 2006). Une nouvelle forme du combat patrimonial issue du courant contre la modernité exacerbée de la bruxellisation et qui a touché l’inconscient collectif belge.


Mots-clés :
  • (Français) influenceurs
  • (Français) patrimoine
  • (Français) Participation citoyenne
  • (Français) sémantique
  • (Anglais) semantics use
  • (Anglais) Influencers
  • (Anglais) Heritage
  • (Anglais) Facebook
  • (Anglais) Citizenship