DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2014-05-20 - Colloque/Article dans les actes avec comité de lecture - Français - 9 page(s)

Duroisin Natacha , Goyette Nancy, "Le portfolio électronique un outil d’enseignement et d’apprentissage polyvalent et efficace pour améliorer la pédagogie universitaire ?" in 28ème Congrès de l'Association Internationale de Pédagogie Universitaire, Université de Mons, Belgique, 2014

  • Codes CREF : Technologies de l'information et de la communication (TIC) (DI4730), Technologie de l'éducation (DI4620), Formation des enseignants (DI461A)
  • Unités de recherche UMONS : Méthodologie et formation (P316)
  • Instituts UMONS : Institut de Recherche en Développement Humain et des Organisations (HumanOrg)

Abstract(s) :

(Français) Ayant pour principaux objectifs d’impliquer chaque individu dans ses apprentissages et de solliciter continuellement sa réflexion, le portfolio rend compte de l’évolution de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte au travers du développement de ses compétences et de ses attitudes dans le monde scolaire, académique et/ou professionnel. Si sa conception et son utilisation demandent de la réflexion et de la rigueur de la part de l’enseignant, il nécessite, en amont, de définir clairement les objectifs poursuivis ainsi que la manière d’organiser l’outil afin qu’il réponde aux besoins de formation, plus spécifiquement orienté vers l’autoréflexion des pratiques académiques et professionnelles. Comme l’indiquent Karsenti et al. (2002), la mise à disposition d’une technologie ne garantit en rien son efficacité sur le plan pédagogique. La qualité de l’utilisation des supports (qu’ils soient technologiques ou non-technologiques) et de l’enseignement dispensé dépend essentiellement de la réflexion la sous-tendant (Duroisin et al., 2011). Le portfolio électronique, comme tout autre outil technologique, doit donc faire l’objet d’une réflexion importante de la part de l’enseignant. Quels sont les besoins pédagogiques ciblés ? Comment s’assurer que la démarche proposée auprès des étudiants développe réellement leurs compétences professionnelles, telles qu’édictées par le programme de formation ? Quelles possibilités sont offertes par le portfolio électronique pour y parvenir ? Cet outil est-il efficace ? Comment l’utilisation de cet outil peut permettre de répondre aux besoins de formation ? De quelle manière peut-on organiser l’outil afin de promouvoir l’autoréflexion des pratiques académiques et professionnelles des étudiants? Utilisé dans le cadre d’un cours universitaire de premier cycle portant sur le développement identitaire des enseignants au regard des réformes de l’enseignement, le portfolio électronique permet de développer des compétences évaluatives en ce domaine. Cet outil pédagogique aide à développer deux compétences professionnelles, édictées par le référentiel en vigueur (Gouvernement du Québec, 2001), relatives à la culture et à l’identité professionnelle et, de fait, participe à l’engagement cognitif des étudiants dans leur propre processus de formation. Cette communication présente tout d’abord une réflexion sur l’utilisation du portfolio comme outil d’enseignement, d’(auto-)évaluation et d’apprentissage dans une perspective développementale (Pratt, 2005) encourageant la compréhension et le sens (Barth, 1993) ainsi que l’évaluation des compétences visées par un programme de formation. Ensuite, il s’agit d’expliquer, à travers un exemple concret de dispositif de formation universitaire la pertinence de l’utilisation d’un outil électronique dans le processus d’apprentissage des étudiants, qui s’appuie sur les mécanismes de la régulation (Allal & Motier Lopez, 2007).

Identifiants :
  • FNRS : 5046941