DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2017-03-28 - Colloque/Présentation - poster - Français - 1 page(s)

Wells Mathilde , Lenaerts Charline , Hambye Stéphanie , Blankert Bertrand , "Stratégies d’extraction et de purification de la Marinobufagénine à partir du venin du crapaud Bufo marinus" in 12ème Congrès de l'Association Francophone des Sciences Séparatives, Paris, France, 2017

  • Codes CREF : Analyse et contrôle pharmaceutique (DI3450), Sciences pharmaceutiques (DI3400), Techniques séparatives (DI2729)
  • Unités de recherche UMONS : Analyse pharmaceutique (M130)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Anglais) La Marinobufagénine (MBG) est un bufadiénolide cardiotonique présent dans les sécrétions des glandes parotides du crapaud Bufo marinus. Elle est également présente en tant que substance endogène dans le plasma humain. La MBG inhibe l’isoforme α1 de la pompe Na+-K+-ATPase. Ceci explique ses propriétés vasoconstrictives et cardiotoniques qui peuvent mener à de l’hypertension et de la natriurèse. Au cours d’études récentes, il a été démontré que de faibles quantités de MBG étaient présentes dans des échantillons plasmatiques et urinaires prélevés chez des femmes atteintes de pré-éclampsie. Cette molécule pourrait s’avérer être un biomarqueur dans le diagnostic précoce de la pré-éclampsie [1, 2, 3]. La MBG n’étant pas très facilement disponible commercialement, l’objectif de ce travail est d’obtenir un standard pur de MBG. Ce standard pourra ensuite être utilisé pour le développement d’une méthode sensible de détection de la MBG par LC-MS/MS. Différents protocoles de CCM préparative ont été testés dans le but d’isoler et purifier la Marinobufagénine à partir du venin. Bien que cette technique permette d’isoler la MBG, le rendement obtenu demeure faible. Afin de l’améliorer, une méthode HPLC-UV couplée à un collecteur de fraction est en cours de développement afin de tenter d’isoler la molécule cible indépendamment de la CCM préparative. Cette approche permettra de minimiser les pertes rencontrées entre chaque étape de la purification, et d’éviter les contaminations de silice. Une fois le standard de MBG obtenu, son identité, sa pureté et le rendement de la méthode sont évalués par RMN1H et analyse UPLC-UV-MS (QDa) et HPLC-MS (QTof).


Mots-clés :
  • (Français) purification
  • (Français) marinobufagénine
  • (Français) Bufo marinus