DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2015-10-08 - Colloque/Article dans les actes avec comité de lecture - Français - 20 page(s)

Denis Jennifer , "Surcharge émotionnelle et Usure de compassion: Reconnaître et entendre la souffrance des soignants en soins palliatifs" in 5ème Colloque wallon des soins palliatifs , Charleroi, belgique, 2015

  • Codes CREF : Psychopathologie (DI3513), Psychiatrie (DI3521), Psychologie clinique (DI3524)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie clinique systémique et psychodynamique (P351)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et Technologies de la Santé (Santé)
  • Centres UMONS : Mind & Health (CREMH)

Abstract(s) :

(Français) Chaque soignant peut, à un moment donné de son parcours professionnel, être engagé dans une dynamique relationnelle exigeante voire destructrice. D’un côté, sa subjectivité peut être mise à l’épreuve dans les relations avec les soignés, leur famille mais également avec ses collègues. D’un autre côté, il doit pouvoir continuer à apporter des compétences techniques efficaces dans la prise en charge médicale ou psychologique avec les patients tout en gardant une part d’humanité et de chaleur émotionnelle. Le soignant, en soins palliatifs, est confronté à une autre réalité : celle de la mort en continue. La mort qui le contraint à établir progressivement des règles implicites et explicites de mise à distance de la souffrance morale et psychologique. De ce fait, le terrain clinique des soins palliatifs est particulièrement propice à l’usure de compassion. En nous appuyant sur notre expérience clinique de supervisions d’équipe, nous tenterons, à travers notre communication, de démontrer toute la nécessité de dépister les différents signes de souffrance d’un soignant et ce, afin d’éviter la crise individuelle voire collective. Ainsi, nous nous efforcerons de défendre l’idée qu’une bonne gestion et circularité des émotions, individuelles