DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2005-09-01 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 8 page(s)

Michaux Christian , Rivière Cédric , "Quelques remarques concernant la théorie des corps ordonnés différentiellement clos" in Bulletin de la Société Mathématique de Belgique, 12, 3, 341-348

  • Edition : Hirsch (Belgium)
  • Codes CREF : Théorie des nombres (DI1141), Logique mathématique (DI1170), Informatique mathématique (DI1160), Géométrie algébrique (DI1111)
  • Unités de recherche UMONS : Logique mathématique (S838), Géométrie algébrique (S843)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Nous commençons par donner une axiomatisation de caractère géométrique de la théorie des corps ordonnés différentiellement clos (notée $CODF$) introduite par M.Singer en 1978. Nous nous basons pour cela sur une construction similaire de D. Pierce et A. Pillay concernant la théorie des corps différentiellement clos de caractéristique zéro (notée $DCF_0$). Nous remarquons ensuite qu'un principe de {\it relèvement différentiel} permet de montrer que $CODF$ n'a pas la propriété d'indépendance (en d'autres termes, ses ensembles définissables ont une dimension de Vapnik-Chervonenkis finie). La méthode de preuve utilisée ici peut s'appliquer à d'autres exemples de théories de corps différentiels.