DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2018-06-29 - Colloque/Présentation - communication orale - Français - 16 page(s)

Vandestrate Sylvie , Dubois Laurie-Anna , Van Daele Agnès , "Analyse de l’activité de gestionnaires de crise industrielle lors de débriefings post-simulation" in 29th International Congress of Applied Psychology, Montréal, Canada, 2018

  • Codes CREF : Psychologie du travail (DI4270)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie du travail (P357)
  • Instituts UMONS : Institut des Sciences et du Management des Risques (Risques)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) Le projet Expert'Crise vise à former des exploitants d'infrastructures à risques à l’aide d’exercices qui reposent sur la simulation d'accidents industriels (principalement dans le secteur chimique). Ces exercices de simulation comprennent une phase de briefing, de simulation proprement dite et de débriefing. Sur base d'enregistrements audio-vidéo, la méthodologie repose sur l'analyse de traces (principalement verbales) de l'activité de gestionnaires de crise lors des débriefings liés à ces exercices de simulation. Il s'agit en particulier de repérer des invariants dans l'activité des gestionnaires, quel que soit l'exercice, notamment en termes de stratégies d’engagement. Nos résultats semblent suggérer que plus le gestionnaire s'engage dans l'exercice, plus il cherche à comprendre ses actions en s’impliquant dans le débriefing. Inversement, plus son engagement est faible, plus le débriefing lui sert à contester l’organisation même de l'exercice, stratégie qui lui évite de remettre en question les actions qu’il a déployées en simulation. Ainsi, en simulation, il convient de souligner l'importance des débriefings qui doivent donner un retour d’information et faciliter une pratique réflexive. Or, la qualité des débriefings ne dépend pas seulement de l'activité des formateurs. Elle est aussi liée à l'activité des formés, qui semble dépendante de leur engagement dans la simulation. En conséquence, la qualité des débriefings des exercices peut s’améliorer en renforçant l'engagement des formés dans la situation de simulation, de façon à ce que ces derniers abordent essentiellement leur propre activité durant le débriefing et développent une réflexion quant à cette activité plutôt que de mettre l’accent sur l’organisation de l’exercice.