DI-UMONS : Dépôt institutionnel de l’université de Mons

Recherche transversale
Rechercher
(titres de publication, de périodique et noms de colloque inclus)
2007-01-01 - Article/Dans un journal avec peer-review - Français - 7 page(s)

Pham Hoang Thierry , Saloppé X., Bongaerts X., Hoebanx J.L., "L'expertise dans le cadre de la loi de Défense Sociale en Belgique: repères diagnostiques et recommandations" in Annales Médico-Psychologiques, 165, 1

  • Edition : Elsevier, Paris (France)
  • Codes CREF : Psychologie juridique (DI4258)
  • Unités de recherche UMONS : Psychologie légale (P352)
Texte intégral :

Abstract(s) :

(Français) En Belgique, selon la loi de Défense Sociale (1964), les délinquants malades mentaux reconnus incapables de contrôler leurs actes peuvent être internés et doivent par la suite être orientés vers un Établissement de Défense Sociale (EDS). Ils sont supposés recevoir un traitement et un accompagnement en vue d'une réinsertion sociale. L'article se focalise plus particulièrement sur l'expertise en Défense Sociale (DS). Il débute par un rappel des aspects légaux. Il décrit ensuite les caractéristiques diagnostiques d'un échantillon de patients internés (n =98) en insistant sur l'importante comorbidité clinique en termes de troubles mentaux majeurs (axe 1) ainsi que de troubles de la personnalité (axe 2). Il aborde ensuite la prévalence hypothétique de la psychopathie (PCL-R, Hare, 1991, 2003) dans le cadre de la loi (5-8 %). Il souligne ensuite des points susceptibles d'améliorer les pratiques d'expertise en Défense Sociale.

Identifiants :
  • DOI : 10.1016/j.amp.2006.09.013
  • ISSN : 0003-4487